La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Publication: 22/06/2019

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer un rôle dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne. De quoi alléger les tensions commerciales entre Pékin et Washington à quelques jours du G20.

Si la Corée du Nord et la Chine présentent actuellement des “points d’achoppement” avec les Etats-Unis, les deux nations ont décidé, au contraire, d’afficher la bonne santé de leurs liens diplomatiques à l’occasion de la venue de Xi Jinping à Pyongyang.

Une relation que le leader local, Kim Jong-un, a qualifiée “d’invincible” par le biais de l’agence officielle, KCNA. Cette dernière a d’ailleurs relayé dans la foulée les images des deux dirigeants traversant la capitale debout dans une limousine décapotable. Et cela, sous les vivats de la foule, confirme l’Express.

Sans surprise, ce temps-fort a également permis à la Chine de s’ouvrir une “fenêtre de tir” dans l’épineuse problématique de la dénucléarisation nord-coréenne, chère à Donald Trump.

Et pour cause, les deux rencontres controversées entre le locataire de la Maison Blanche et Kim Jong-un, à Singapour, en juin 2018, et à Hanoï (Vietnam), en février dernier, se sont soldées par un statu quo. Pékin souhaite donc peser dans la balance dans un contexte commercial des plus tendus avec Washington.

A suivre…

Article connexe :

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article