Malgré le “Dieselgate”, Volkswagen affiche une croissance séduisante

Publication: 22/06/2018

Alors que la triste affaire du Dieselgate pourrait coûter 80 milliards d’euros au groupe allemand (Volkswagen, Audi, Skoda, Seat et Porsche) en matière d’amendes et de rappels de véhicules, entre autre, ce dernier affiche malgré tout une croissance mondiale de 4% en 2017. De quoi aborder l’avenir sereinement.

L’information relayée par RTL intervient peu de temps après l’arrestation de Rupert Stadler, patron d’Audi et accessoirement l’un des plus hauts dirigeants du groupe Volkswagen.

Ce dernier est soupçonné par la justice outre-Rhin d’avoir fait disparaître les preuves du caractère délibéré du truquage lié aux émissions polluantes des moteurs, mais aussi d’avoir cherché à dissimuler l’implication des “pontes” du numéro un mondial de l’automobile dans ce marasme judiciaire.

Après la pluie… le beau temps

Pour autant, les déboires “humains” ne sont pas les seules résultantes de cette affaire, poursuit le média. Volkswagen a en effet déjà été délesté de 20 milliards d’euros “sous la forme d’amendes et de rappels des véhicules concernés (il y en avait 11 millions). Mais ce n’est pas fini, mi-juin une nouvelle amende d’un milliard a été infligée en Allemagne. Et d’autres procès sont en cours. Selon certaines estimations, le “dieselgate” pourrait coûter, à terme, 80 milliards au constructeur”.

Néanmoins, le géant se porte très bien. Et cela, contre tout attente, conclut RTL : “L’action avait été divisée par plus de deux au moment où la fraude a été découverte. Et voilà qu’elle a repris plus de 50%. (Parallèlement), les ventes ont progressé de plus de 4% l’année dernière, alors qu’on croyait que la confiance dans les marques serait durablement atteinte. Même au États-Unis, où le scandale a éclaté, VW a fait plus de 5% de croissance ! (…) L’entreprise va (ainsi) investir près de 20 milliards d’euros dans les véhicules électriques et près de 15 milliards dans la technologie du sans-conducteur. (Sachant que) Volkswagen, la marque-clé, a même doublé sa profitabilité l’année dernière.”

Source : RTL

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a... Voir l'article

Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour... Voir l'article

Moscou “juge de paix” dans le dossier du nord syrien

Alors que le récent retrait américain au nord de la Syrie a ouvert la brèche à une offensive turque sur... Voir l'article

Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

    Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour évoquer l’épineux dossier de la... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article