USA : Uber paie 100 M$ pour éviter le reclassement de ses chauffeurs en salariés

Publication: 22/04/2016

Le service de réservation de voiture avec chauffeur devait faire face à deux recours collectifs en Californie et dans le Massachusetts, œuvrant pour que les chauffeurs soient reclassés d’indépendants à salariés.

Uber a annoncé dans le cadre d’un accord amiable avec les plaignants, transmis jeudi à la justice américaine, qu’il paierait la somme de 100 millions de dollars pour clore ces dossiers.

L’entreprise a accepté de verser en premier lieu un total de 84 millions de dollars dans un fonds de compensation pour ses chauffeurs.

Dans un deuxième temps, si Uber entre en Bourse et que sa valorisation passe au-dessus d’un certain niveau durant l’année qui suit cette opération, l’accord prévoit un deuxième versement de 16 millions de dollars supplémentaires, rapporte Romandie.

La start-up modifiera également ses conditions d’utilisation en ne désactivant plus arbitrairement les comptes des chauffeurs qui refusent trop souvent des courses.

Le fondateur d’Uber, Travis Kalanick, soulagé que son modèle économique ne soit pas mis en péril, a déclaré dans la foulée que « les chauffeurs resteront des travailleurs indépendants, et non des salariés. » 

Et pour cause, un procès devait démarrer le 20 juin prochain à San Francisco afin de trancher l’affaire sur le fond. Ce reclassement était dès lors susceptible de s’appliquer à 240 000 chauffeurs, rien que dans l’Etat de Californie !

Source : Romandie

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article