USA : Uber paie 100 M$ pour éviter le reclassement de ses chauffeurs en salariés

Publication: 22/04/2016

Le service de réservation de voiture avec chauffeur devait faire face à deux recours collectifs en Californie et dans le Massachusetts, œuvrant pour que les chauffeurs soient reclassés d’indépendants à salariés.

Uber a annoncé dans le cadre d’un accord amiable avec les plaignants, transmis jeudi à la justice américaine, qu’il paierait la somme de 100 millions de dollars pour clore ces dossiers.

L’entreprise a accepté de verser en premier lieu un total de 84 millions de dollars dans un fonds de compensation pour ses chauffeurs.

Dans un deuxième temps, si Uber entre en Bourse et que sa valorisation passe au-dessus d’un certain niveau durant l’année qui suit cette opération, l’accord prévoit un deuxième versement de 16 millions de dollars supplémentaires, rapporte Romandie.

La start-up modifiera également ses conditions d’utilisation en ne désactivant plus arbitrairement les comptes des chauffeurs qui refusent trop souvent des courses.

Le fondateur d’Uber, Travis Kalanick, soulagé que son modèle économique ne soit pas mis en péril, a déclaré dans la foulée que « les chauffeurs resteront des travailleurs indépendants, et non des salariés. » 

Et pour cause, un procès devait démarrer le 20 juin prochain à San Francisco afin de trancher l’affaire sur le fond. Ce reclassement était dès lors susceptible de s’appliquer à 240 000 chauffeurs, rien que dans l’Etat de Californie !

Source : Romandie

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article