25% des Français en faveur d’une politique décisionnelle basée sur l’IA

Publication: 22/03/2019

Une étude réalisée par le cabinet espagnol, “The Center for the Governance of Change“, révèle que les Européens ne sont pas si réfractaires à ce qu’une intelligence artificielle (IA) prenne des décisions politiques pour leur pays. 

En France, 25% des sondés y sont même favorables, sachant qu’à titre de comparaison, Emmanuel Macron a enregistré un score inférieur lors du premier tour de la présidentielle 2017 (24%).

Il est d’ailleurs important de noter que les Français ne sont pas les seuls habitants du Vieux Continent à ouvrir “leurs chakras”. Ces derniers sont en effet devancés dans ce classement par les Espagnols (26%), les Italiens (28%), les Irlandais (29%), les Britanniques (31%), et surtout les Néerlandais qui se montrent les plus accueillants vis-à-vis d’une “IA politisée” (43%).

Une vision schizophrénique ? 

Alors véritable choix pensé, sous-pesé ou simple “fantasme temporaire” ? Quoi qu’il en soit, la question mérite d’être posée puisque “56 % des européens se déclarent, dans cette même enquête, inquiets de perdre leur emploi au profit d’une intelligence artificielle ou d’un robot”, relaie le site Objet connecté.

Qui ajoute que “deux tiers des sondés estiment que les nouvelles technologies feront plus de mal que de bien dans les dix prochaines années en l’absence de contrôles appropriés”.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

Chine : Pékin lorgne toujours plus sur le marché de l’or

Très actif, le géant asiatique pourrait rapidement obtenir la plus grande réserve d’or de la planète, devant la Russie. Selon... Voir l'article

  • Urgent

    Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

    Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son travail de sape contre le... Voir l'article

    Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

    Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une audience toujours plus élevée; le... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

    Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique... Voir l'article