Les Européens plus favorables à l’IA en matière politique, que dans la sphère de l’emploi

Publication: 22/03/2019

Une étude réalisée par le cabinet espagnol, “The Center for the Governance of Change“, révèle que les Européens ne sont pas si réfractaires à ce qu’une intelligence artificielle (IA) prenne des décisions politiques pour leur pays. 

En France, 25% des sondés y sont même favorables, sachant qu’à titre de comparaison, Emmanuel Macron a enregistré un score inférieur lors du premier tour de la présidentielle 2017 (24%).

Il est d’ailleurs important de noter que les Français ne sont pas les seuls habitants du Vieux Continent à ouvrir “leurs chakras”. Ces derniers sont en effet devancés dans ce classement par les Espagnols (26%), les Italiens (28%), les Irlandais (29%), les Britanniques (31%), et surtout les Néerlandais qui se montrent les plus accueillants vis-à-vis d’une “IA politisée” (43%).

Une vision schizophrénique ? 

Alors véritable choix pensé, sous-pesé ou simple “fantasme temporaire” ? Quoi qu’il en soit, la question mérite d’être posée puisque “56 % des européens se déclarent, dans cette même enquête, inquiets de perdre leur emploi au profit d’une intelligence artificielle ou d’un robot”, relaie le site Objet connecté.

Qui ajoute que “deux tiers des sondés estiment que les nouvelles technologies feront plus de mal que de bien dans les dix prochaines années en l’absence de contrôles appropriés”.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article