François Fillon milite pour une alliance européenne de défense

Publication: 22/01/2017

Lors d’un entretien accordé au Monde, le vainqueur de la primaire de la droite s’est engagé à favoriser l’élaboration d’une alliance européenne de défense afin de répondre aux velléités de Donald Trump sur ce dossier.

“Je ne propose pas une défense européenne intégrée, mais une alliance européenne de défense. Il faut mettre en commun des moyens, bâtir une industrie européenne et créer un fonds qui mutualise et finance les dépenses d’intervention extérieure”, a-t-il martelé.

Avant de souligner que le Vieux continent entamait une nouvelle ère extrêmement dangereuse : “Le besoin d’unité des pays européens est beaucoup plus grand qu’il y a 25 ans”, poursuit l’intéressé. “Après l’attentat de Berlin, j’ai le sentiment que l’Allemagne prend conscience de ces nouveaux risques.”

Ces propos de l’ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy font bien sûr écho à la stratégie prônée par l’Amérique de Trump qui souhaite se désengager quelque peu de l’OTAN en diminuant drastiquement ses financements. Le magnat de l’immobilier n’avait d’ailleurs pas manqué de qualifier cette Organisation “d’obsolète” durant sa campagne.

“L’existence d’une alliance de défense transatlantique n’est pas obsolète, elle est même nécessaire”, rétorque F.Fillon. Toutefois, insiste-t-il, “l’Europe est prévenue et doit s’organiser face à une politique américaine qui ne nous fera pas de cadeaux.”

L’appel du pied envers Berlin est donc officialisé, mais sous certaines conditions : “La relation franco-allemande est absolument fondamentale (pour mener à bien ce projet). En conséquence, je fais le choix de son renforcement dans un partenariat d’égal à égal (…) pour peser face aux États-Unis, face à la Russie et face à la Chine.”

Source : Le Figaro

Brexit : vers un renforcement de la politique européenne de défense

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article