Poutine a-t-il une responsabilité dans la mort de l’ex-espion russe Alexandre Litvinenko ?

Publication: 22/01/2016

Moscou se trouve actuellement dans une situation diplomatique délicate avec le Royaume-Uni après les révélations d’une enquête publique britannique soulignant le rôle actif de Vladimir Poutine dans l’assassinat à Londres d’Alexandre Litvinenko.

Ce farouche opposant de Poutine a perdu la vie le 23 novembre 2006, trois semaines après avoir ingurgité une substance très dangereuse, le polonium-21. Les services secrets russes seraient à l’origine de cet empoisonnement précise le rapport du juge anglais, Robert Owen : « Je suis certain que M. Litvinenko n’a pas ingéré le polonium-210 par accident ni pour se suicider. Je suis sûr, par contre, qu’il a été délibérément empoisonné par d’autres. »

Ce dernier évoque dès lors la culpabilité d’Andreï Lougovoï, un ancien agent des services secrets russes aujourd’hui député d’un parti nationaliste, ainsi que celle d’un ex-soldat de l’Armée rouge devenu homme d’affaires, Dmitri Kovtoun.

Le juge souligne également que la poison utilisé ne peut trouver son origine que dans un réacteur nucléaire, et sous-entend qu’il y a une forte probabilité que les meurtriers aient pu agir pour le compte d’un Etat et non pour une organisation criminelle. « Il y a de fortes présomptions que l’À‰tat russe soit responsable de la mort de M. Litvinenko » a-t-il insisté en évoquant le site d’Avangard, proche de la ville de Nijni Novgorod.

Source : Radio Canada

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Suisse souhaite que ses djihadistes soient jugés en Syrie et en Irak

Peu enclin à rapatrier ses djihadistes partis combattre sur les fronts syrien et irakien, la Suisse milite pour que le... Voir l'article

Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne... Voir l'article

Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar.... Voir l'article

Corée du Nord : Pyongyang garde le cap nucléaire

The Center for International Security and Cooperation (Université de Stanford) confirme dans un rapport publié ce mardi que la Corée du... Voir l'article

  • Urgent

    La Suisse souhaite que ses djihadistes soient jugés en Syrie et en Irak

    Peu enclin à rapatrier ses djihadistes partis combattre sur les fronts syrien et irakien, la Suisse milite pour que le procès de ses vilains petits... Voir l'article

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

    Donald Trump-Kim-Jong-un : l’acte II prévu fin février

    La Maison Blanche et le régime nord-coréen ont convenu fin février d’un deuxième sommet entre Donald Trump et Kim-Jong-un. La rencontre n’a pas encore de... Voir l'article