Poutine a-t-il une responsabilité dans la mort de l’ex-espion russe Alexandre Litvinenko ?

Publication: 22/01/2016

Moscou se trouve actuellement dans une situation diplomatique délicate avec le Royaume-Uni après les révélations d’une enquête publique britannique soulignant le rôle actif de Vladimir Poutine dans l’assassinat à Londres d’Alexandre Litvinenko.

Ce farouche opposant de Poutine a perdu la vie le 23 novembre 2006, trois semaines après avoir ingurgité une substance très dangereuse, le polonium-21. Les services secrets russes seraient à l’origine de cet empoisonnement précise le rapport du juge anglais, Robert Owen : « Je suis certain que M. Litvinenko n’a pas ingéré le polonium-210 par accident ni pour se suicider. Je suis sûr, par contre, qu’il a été délibérément empoisonné par d’autres. »

Ce dernier évoque dès lors la culpabilité d’Andreï Lougovoï, un ancien agent des services secrets russes aujourd’hui député d’un parti nationaliste, ainsi que celle d’un ex-soldat de l’Armée rouge devenu homme d’affaires, Dmitri Kovtoun.

Le juge souligne également que la poison utilisé ne peut trouver son origine que dans un réacteur nucléaire, et sous-entend qu’il y a une forte probabilité que les meurtriers aient pu agir pour le compte d’un Etat et non pour une organisation criminelle. « Il y a de fortes présomptions que l’À‰tat russe soit responsable de la mort de M. Litvinenko » a-t-il insisté en évoquant le site d’Avangard, proche de la ville de Nijni Novgorod.

Source : Radio Canada

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du... Voir l'article

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article