Moscou et Pékin très irrités par la stratégie sécuritaire américaine

Publication: 21/12/2017

Après la publication par Washington d’un document portant sur la stratégie de sécurité nationale qui qualifie Moscou et Pékin “de forces hostiles”, la Russie et la Chine n’ont pas tardé à réagir en fustigeant mardi “le caractère impérialiste du rapport et la mentalité de guerre froide des Etats-Unis.”

Selon le Monde, la polémique a largement enflé la veille lorsque Donald Trump a accusé “la Russie et la Chine – des puissances rivales – de remettre en cause l’influence, les valeurs et la richesse de l’Amérique.”

Mais ce n’est pas tout, le locataire de la Maison Blanche leur a également reproché “de saper la sécurité et la prospérité” de l’Oncle Sam. De quoi mettre beaucoup d’huile sur le feu, vous en conviendrez.

Les gouvernement russe et chinois sont donc montés au créneau pour faire entendre leur courroux : 

“Nous pressons les Etats-Unis d’arrêter de déformer volontairement les intentions stratégiques de la Chine, ainsi que d’abandonner leurs concepts dépassés, comme leur mentalité de guerre froide”, a martelé Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Quant au porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, il est resté sur la même fréquence que son homologue chinoise : “Nous ne pouvons pas accepter qu’on traite le pays comme une menace à la sécurité des Etats-Unis.”

Ce document américain contraste ainsi avec la communication de Trump qui multiplie les rapprochements diplomatiques avec les deux géants. Et sur le banc des accusés, c’est bel et bien la Chine qui cristallise la plus grande partie de la salve US. Pékin est en effet suspecté “de vouloir supplanter les Etats-Unis en Asie, de voler des données américaines, ou encore de vouloir diffuser son système autoritaire.”

Il est important de noter que l’ogre russe reste plus ou moins épargné dans cette affaire, puisque Washington a tenu à saluer la collaboration efficiente entre les services de renseignement des deux pays, tout en surlignant parallèlement l’incroyable danger représenté par l’arsenal nucléaire de Moscou.

Source : Le Monde 

Article connexe :

Bruno Le Maire en mission à Moscou pour renforcer l’axe économique franco-russe

 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article