La Chine va lancer son marché carbone dès 2018

Publication: 21/12/2017

Le premier Etat pollueur au monde a décidé de créer son propre marché carbone. La bourse chinoise subira un test grandeur nature dès 2018 via les entreprises du secteur électrique, avant d’être pleinement opérationnelle en 2020 lorsqu’un éventail de structures beaucoup plus large entrera en scène.

Cette annonce a été officialisée mardi 19 décembre par la Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC). Et cela, avec un léger retard puisqu’elle était plutôt attendue le mois dernier à la COP 23 de Bonn ou au One Planet Summit parisien.

Quoi qu’il en soit, Pékin s’attache bel et bien à tenir ses promesses post Cop 21, au contraire de Washington toujours aussi réfractaire à faire diminuer ses émissions de gaz à effet de serre.

La Chine s’attaque ainsi à un challenge d’envergure : atteindre le pic de ses émissions de carbone au plus tard en 2030. En contrepartie, le géant asiatique va solliciter ses forces vives en responsabilisant les entreprises locales. Ces dernières devront fatalement payer si elles ne répondent pas à cette politique écologique.

Une publicité d’envergure pour les énergies vertes

1700 “cobayes”, issus de la branche électrique et responsables d’un tiers des émissions, seront donc mis à l’épreuve l’année prochaine en attendant que d’autres secteurs les rejoignent deux ans plus tard.

Cette bourse devient en conséquence la plus importante à l’échelle planétaire, surclassant assez largement son homologue du Vieux Continent.

Source : RFI

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article