Syrie/Alep : statu quo entre l’UE et la Russie

Publication: 21/10/2016

Les membres de l’UE, réunis en sommet ce jeudi soir à Bruxelles, étaient appelés à prendre des sanctions contre la Russie, coupable de crimes de guerre à Alep. Il n’en sera rien, du moins pour le moment.

Dans un bref communiqué, le Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-Huit a indiqué “qu’il condamnait le rôle du régime syrien et de ses alliés, dont la Russie, dans les massacres (de cette ville stratégique du nord de la Syrie)” … sans pour autant sévir.

“L’UE considère toutes les options disponibles, si les atrocités actuelles devaient se poursuivre” poursuit-il, avant de conclure sur un statu quo, via une intervention de François Hollande : “Nous avons une position commune, celle de la prolongation de la trêve et d’un accès humanitaire possible à Alep.”

Cette frilosité européenne confirme ainsi que la mainmise de Moscou sur ce dossier alors que les ministres des Affaires étrangères de l’Union “avaient évoqué, au début de la semaine, à Luxembourg, des mesures restrictives visant des soutiens du régime de Bachar el-Assad”, confirme Le Monde.

Paris, Berlin et Londres, échaudés mercredi par un discussion houleuse et peu productive avec Vladimir Poutine, avait pourtant longuement milité pour cette option sans pour autant parvenir à décrocher un consensus total sur ce dossier : “Il n’y avait pas d’unanimité autour de la table, or ce sont des décisions qu’on prend à l’unanimité”, conclut une source “autorisée”.

Pour rappel, la pause humanitaire étendue jusqu’à vendredi soir par le Kremlin dans cette cité scindée entre forces rebelles et gouvernementales reste encore floue. Le Figaro précise d’ailleurs que cette trêve ne porte pas encore ses fruits puisque peu d’habitants, pris au piège à l’Est, ont fait le choix pour le moment d’emprunter les couloirs établis en vue d’une évacuation sécurisée.

Sources : Le Monde et Le Figaro

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article