Lockheed-Martin : un contrat d’envergure avec l’Arabie Saoudite ?

Lockheed-Martin

Le département d’À‰tat américain a donné son aval pour une possible vente de quatre navires de type « multi-mission surface combattants » au pays de la péninsule Arabique. Cette version dérivée de la classe Freedom (MMSC) avait été développée par le leader mondial de défense et sécurité pour le programme « Littoral Combat Ship » (LCS) de l’US Navy.

Ce type de navire est capable de répondre efficacement à des missions de défense aérienne, de lutte anti-sous-marine et d’anti-surface. Le contrat approcherait les 11 milliards de dollars. Le média OPEX précise que cette somme correspond à la livraison des navires, de pièces de rechange et de systèmes d’armes ainsi qu’à la formation des équipages saoudiens.

Le géant asiatique souhaite ainsi moderniser ses capacités marines dans les eaux du golfe arabo-persique. L’Agence internationale de défense, de sécurité et de coopération (DSCI) souligne que « l’Arabie Saoudite pourrait disposer d’une capacité accrue pour répondre aux menaces maritimes actuelles et futures provenant de systèmes d’armes ennemis. Les navires permettraient, quant à eux, la protection en profondeur des infrastructures industrielles critiques et des lignes de communication maritime. »

Source : OPEX

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.