Japon : l’Archipel souhaite intervenir militairement sur la péninsule coréenne

Publication: 21/10/2015
Séoul s'inquiète des intension japonaises

Séoul s’inquiète des intensions japonaises

Depuis l’adoption définitive des nouvelles lois de Défense, le 18 septembre dernier, le Japon peut désormais intervenir militairement hors du pays et ainsi renforcer la coalition internationale. Pour le gouvernement local, il s’agit avant tout de renforcer un environnement sécuritaire qui a fondamentalement changé autour du pays et qui se doit de suivre l’évolution de l’équilibre des forces. Le Premier ministre nippon, Shinzo Abe avait alors explicitement cité la Chine et la Corée du Nord comme des menaces potentielles.

Cette déclaration n’a pas manqué de faire réagir le gouvernement sud-coréen, préoccupé par des relations diplomatiques très instables avec sa sœur du Nord. La situation est en effet explosive entre les deux Corée depuis août dernier. Séoul avait accusé Pyongyang d’avoir ordonné à ses soldats de franchir la frontière commune pour déposer des mines antipersonnel. Deux soldats sud-coréens furent mutilés suite aux déflagrations.

Lors d’un entretien entre les ministres de la Défense japonais et sud-coréen, Gen Nakatani a toutefois partiellement clarifié les intentions nippones en précisant que l’Archipel n’interviendrait pas en Corée du Sud sans l’accord préalable de Séoul. Cependant, ce dernier ne s’est pas prononcé sur le cas de la Corée du Nord.

Une solution pourrait donc être trouvée prochainement lors d’une réunion tripartite avec les Etats-Unis à Tokyo. Séoul tentera de persuader ses interlocuteurs que son aval est indispensable avant toute intervention militaire internationale sur la péninsule coréenne.

Source : Agence de presse Yonhap

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec... Voir l'article

L’UE révise l’indice de surveillance de la qualité de l’air

L’Agence européenne pour l’environnement a mis en place depuis le 1er janvier un nouveau mode de calcul de la qualité... Voir l'article

  • Urgent

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

    À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec les autres entités du groupe... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article

    Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

    Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales, russes, iraniennes, kurdes ou encore... Voir l'article