Japon : l’Archipel souhaite intervenir militairement sur la péninsule coréenne

Publication: 21/10/2015
Séoul s'inquiète des intension japonaises

Séoul s’inquiète des intensions japonaises

Depuis l’adoption définitive des nouvelles lois de Défense, le 18 septembre dernier, le Japon peut désormais intervenir militairement hors du pays et ainsi renforcer la coalition internationale. Pour le gouvernement local, il s’agit avant tout de renforcer un environnement sécuritaire qui a fondamentalement changé autour du pays et qui se doit de suivre l’évolution de l’équilibre des forces. Le Premier ministre nippon, Shinzo Abe avait alors explicitement cité la Chine et la Corée du Nord comme des menaces potentielles.

Cette déclaration n’a pas manqué de faire réagir le gouvernement sud-coréen, préoccupé par des relations diplomatiques très instables avec sa sœur du Nord. La situation est en effet explosive entre les deux Corée depuis août dernier. Séoul avait accusé Pyongyang d’avoir ordonné à ses soldats de franchir la frontière commune pour déposer des mines antipersonnel. Deux soldats sud-coréens furent mutilés suite aux déflagrations.

Lors d’un entretien entre les ministres de la Défense japonais et sud-coréen, Gen Nakatani a toutefois partiellement clarifié les intentions nippones en précisant que l’Archipel n’interviendrait pas en Corée du Sud sans l’accord préalable de Séoul. Cependant, ce dernier ne s’est pas prononcé sur le cas de la Corée du Nord.

Une solution pourrait donc être trouvée prochainement lors d’une réunion tripartite avec les Etats-Unis à Tokyo. Séoul tentera de persuader ses interlocuteurs que son aval est indispensable avant toute intervention militaire internationale sur la péninsule coréenne.

Source : Agence de presse Yonhap

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article