La Norvège vise d’ici 20 ans des vols nationaux 100% électriques

Publication: 21/07/2018

Alors que la Norvège souhaite devenir le nouvel eldorado des voitures hybrides et électriques, Oslo a décidé d’en faire de même en ce qui concerne ses avions court-courriers.

Plus gros producteur d’hydrocarbures d’Europe de l’Ouest, la Norvège est aussi pionnière en matière de mobilité électrique. Le géant scandinave vise en effet 100% d’immatriculations de véhicules zéro émission dès 2025. Sachant qu’il abrite également le premier ferry électrique depuis 2015, souligne La Tribune de Genève.

Désormais, l’objectif norvégien est clairement d’électrifier le ciel alors que les experts estiment à environ 5% la contribution du transport aérien au réchauffement climatique via ses émissions de CO2, d’oxydes d’azote ou encore de vapeur d’eau.

“Dans mon esprit, cela ne fait aucun doute. D’ici 2040, la Norvège fonctionnera au tout-électrique car les avionneurs voient qu’ils doivent s’y mettre. Sinon, un nouveau Tesla prendra leur place”, promet ainsi Dag Falk-Petersen, chef d’Avinor, l’opérateur national des aéroports publics.

Un marché encore en friche 

Cette velléité environnementale promet donc de developper un marché qui n’en est encore qu’à ses balbutiements. Un virage que Rolls-Royce, Siemens et Airbus ne comptent pas rater. Le trio s’est en effet associé pour façonner à l’horizon 2020 l’E-Fan X, un démonstrateur électrique hybride.

“L’un des plus gros défis est le stockage de l’électricité mais la technologie des batteries est probablement celle qui attire le plus d’investissements au monde”, tient d’ailleurs à rassurer Glenn Llewellyn, directeur d’Airbus Électrification.

Quant au transporteur régional, Widerøe, ce dernier entend renouveler sa flotte de bimoteurs Dash 8 avec des appareils à propulsion électrique d’ici 2030, poursuit le média.

“Il y a encore beaucoup de questions à régler : les conditions glaciales, les vents forts...”, prévient néanmoins son président Stein Nilsen. “Mais si on y arrive ici en Norvège, je suis certain que cet appareil pourra faire face à n’importe quelles conditions, n’importe où dans le monde.”

Source : La Tribune de Genève 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

Chine : Pékin lorgne toujours plus sur le marché de l’or

Très actif, le géant asiatique pourrait rapidement obtenir la plus grande réserve d’or de la planète, devant la Russie. Selon... Voir l'article

  • Urgent

    Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

    Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son travail de sape contre le... Voir l'article

    Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

    Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une audience toujours plus élevée; le... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

    Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique... Voir l'article