Ryanair quitte un aéroport norvégien pour protester contre une taxe

Publication: 21/06/2016

La compagnie low cost a annoncé la fermeture de son activité au sein de l’aéroport régional de Rygge en raison d’un sérieux désaccord portant sur une nouvelle taxe sur les voyages aériens mise en place par le gouvernement norvégien (8,6 euros).

“La base d’Oslo va fermer en octobre”, a indiqué David O’Brien, le directeur commercial de l’entreprise irlandaise, via un communiqué publié sur le site de Ryanair. Avant d’ajouter qu’il s’agissait “d’un jour noir pour Oslo Rygge, la Norvège et le tourisme norvégien.”

Cette décision entraine ainsi la fermeture de seize liaisons, la relocalisation de quatre appareils et la réduction de 50% de ses capacités localement. Toutefois, les conséquences pourraient être dramatiques pour ce site modeste situé à 60 km de la capitale. Selon la direction de l’aéroport, la structure mettrait automatiquement la clé sous la porte avec le départ du mastodonte britannique qui assure l’essentiel du trafic. Mille emplois sont dès lors menacés.

Les critiques sont donc acerbes à l’égard du transporteur, à qui il est reproché de faire de cette taxe un prétexte pour quitter une base dont il n’a manifestement plus besoin. David O’Brien se contente quand à lui d’affirmer que la base rouvrira si cette mesure est abandonnée : “Et cela, en fonction de la date à laquelle ces décisions seront prises.”

Une déclaration qui n’a pas manqué de faire réagir Erna Solberg, le Premier ministre norvégien, qui dénonce les méthodes controversées dont use régulièrement la compagnie : “Quoi qu’il en soit, c’est au Parlement norvégien qu’il revient de voter les taxes (…) On ne peut se laisser dicter ses choix par une entreprise qui a déjà fait pression sur de nombreux pays en matière de taxes et de frais”, a-t-elle martelé lors d’une interview accordée à NRK.

Le gouvernement devra néanmoins faire face à un obstacle de taille, puisque la principale confédération syndicale (LO) s’est rangée du côté de Ryanair en appelant à manifester contre la nouvelle taxe.

Sources : Ryanair et Europe 1

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article