Ryanair quitte un aéroport norvégien pour protester contre une taxe

Publication: 21/06/2016

La compagnie low cost a annoncé la fermeture de son activité au sein de l’aéroport régional de Rygge en raison d’un sérieux désaccord portant sur une nouvelle taxe sur les voyages aériens mise en place par le gouvernement norvégien (8,6 euros).

“La base d’Oslo va fermer en octobre”, a indiqué David O’Brien, le directeur commercial de l’entreprise irlandaise, via un communiqué publié sur le site de Ryanair. Avant d’ajouter qu’il s’agissait “d’un jour noir pour Oslo Rygge, la Norvège et le tourisme norvégien.”

Cette décision entraine ainsi la fermeture de seize liaisons, la relocalisation de quatre appareils et la réduction de 50% de ses capacités localement. Toutefois, les conséquences pourraient être dramatiques pour ce site modeste situé à 60 km de la capitale. Selon la direction de l’aéroport, la structure mettrait automatiquement la clé sous la porte avec le départ du mastodonte britannique qui assure l’essentiel du trafic. Mille emplois sont dès lors menacés.

Les critiques sont donc acerbes à l’égard du transporteur, à qui il est reproché de faire de cette taxe un prétexte pour quitter une base dont il n’a manifestement plus besoin. David O’Brien se contente quand à lui d’affirmer que la base rouvrira si cette mesure est abandonnée : “Et cela, en fonction de la date à laquelle ces décisions seront prises.”

Une déclaration qui n’a pas manqué de faire réagir Erna Solberg, le Premier ministre norvégien, qui dénonce les méthodes controversées dont use régulièrement la compagnie : “Quoi qu’il en soit, c’est au Parlement norvégien qu’il revient de voter les taxes (…) On ne peut se laisser dicter ses choix par une entreprise qui a déjà fait pression sur de nombreux pays en matière de taxes et de frais”, a-t-elle martelé lors d’une interview accordée à NRK.

Le gouvernement devra néanmoins faire face à un obstacle de taille, puisque la principale confédération syndicale (LO) s’est rangée du côté de Ryanair en appelant à manifester contre la nouvelle taxe.

Sources : Ryanair et Europe 1

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre... Voir l'article

Smartphones : après Huawei, Apple à nouveau dépassé par un concurrent chinois

Désormais, l’iPhone de la marque à la pomme est la quatrième référence du marché mondial de smartphones avec 35,3 millions... Voir l'article

  • Urgent

    Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

    Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition dans la région de la... Voir l'article

    Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

    Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article