Israël envisage une procédure judiciaire contre Twitter

Publication: 21/03/2018

La ministre de la Justice israélienne a annoncé mardi 20 mars que Tel Aviv réfléchissait à poursuivre Twitter en justice. Au contraire de Facebook, l’Etat hébreu considère que le réseau social ne censure pas assez la communication “des organisations terroristes pro-palestiniennes”.

“Les organisations terroristes sont actives sur Twitter plus que sur Facebook. Nous envisageons de les poursuivre en justice”, a confirmé Ayelet Shaked. Comble de l’ironie, l’intéressée a utilisé Twitter pour laisser planer le spectre de cette menace judiciaire.

Sans surprise, la ministre fait allusion aux Palestiniens, que le gouvernement israélien accuse régulièrement d’inciter à la violence sur la Toile, souligne Le Journal de Montréal.

“Nous avons obtenu que Facebook retire des contenus mais Twitter ignore nos demandes”, a ainsi rappelé sans ménagement la ministre.

Et pour cause, la justice israélienne bénéficie d’un contrôle important sur les contenus considérés comme incitant à la violence publiés sur Facebook.  Et cela, en vertu d’une loi approuvée par le parlement en janvier 2017.

Facebook toujours plus proche de Tel Aviv

Concrètement, le mastodonte US “a supprimé 95% des publications qu’Israël lui a demandé de retirer”, à compter de cette date, martèle A. Shaked.

Il est important de noter que ce dossier avait été réglé en 2016 avec Facebook qui s’était engagé à sanctionner “la propagande pro-palestinienne”… Au grand dam des militants de cette cause accusant en retour l’entreprise de Mark Zuckerberg de censure et de parti pris.

Source : Le Journal de Montréal 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article