Dieselgate : autour de Fiat d’animer la rubrique judiciaire

Alors que le constructeur allemand, Audi, a fait l’objet la semaine dernière d’une vaste perquisition menée par le parquet outre-Rhin, c’est autour du groupe italo-américain, Fiat Chrysler Automobiles, de faire l’objet de vastes investigations dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués.

Selon Le Monde, une information judiciaire a été ouverte le 15 mars dernier à Paris pour tromperie concernant les dispositifs de contrôle aux émissions polluantes des véhicules diesel Fiat.

Concrètement, « ce sont les mécanismes de limitation des émissions d’oxydes d’azote, des gaz toxiques rejetés en forte quantité par les moteurs roulant au gazole », qui cristallisent les soupçons de la justice hexagonale. Les enquêteurs doutent en effet de « la qualité substantielle des contrôles effectués » en amont de la commercialisation de certains véhicules.

Le média ajoute que trois juges d’instruction du pôle santé publique s’emploieront à dénouer cette affaire épineuse, faisant suite à un rapport transmis par la Direction de la répression des fraudes.

Source : Le Monde

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.