Djihadisme : la Belgique se prononce en faveur d’une justice internationale

Publication: 21/02/2019

A l’image de la Suisse – qui souhaite que ses djihadistes soient jugés en Irak et en Syrie et ne reviennent donc pas sur le territoire – le gouvernement belge s’est lui aussi prononcé le 21 février en faveur d’une “justice internationale” en la matière.

Selon le site RTBF, “le Conseil national de sécurité, réuni jeudi matin sous la présidence du Premier ministre, Charles Michel, a marqué sa préférence pour ‘une forme de justice internationale ad hoc’ afin de juger les combattants étrangers détenus, soit par le gouvernement irakien, soit par l’alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS).”

Il est toutefois important de noter que Bruxelles souhaite dans le même temps rapatrier “les enfants de combattants âgés de moins de 10 ans pour peu qu’il y ait une demande de membres de la famille restés en Belgique”.

Pour information, la France est également soumise à un sérieux dilemme dans ce dossier puisqu’elle pourrait être contrainte de juger ses propres djihadistes. Et pour cause, Washington – qui a décidé de retirer progressivement ses troupes de Syrie – pousse ses alliés européens à “reprendre” les centaines de combattants du groupe Etat islamique capturés sur le territoire sinistré. Et cela, afin de les traduire en justice.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format... Voir l'article

Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi... Voir l'article

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

  • Urgent

    Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

    La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format classique de 32 équipes. Le... Voir l'article

    Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

    Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi de déserter le territoire depuis... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article