Syrie/Ghouta orientale : Moscou dément avoir collaboré avec Bachar el-Assad

Publication: 21/02/2018

La récente offensive du régime syrien contre l’enclave rebelle du Ghouta orientale, en périphérie de Damas, cristallise un vent de critiques particulièrement acerbe en provenance de la communauté internationale. Moscou, fidèle allié de Bachar el-Assad en Syrie, est désormais au centre de ce courroux planétaire.

La Russie est en effet accusée par les Etats-Unis d’avoir collaboré avec l’armée syrienne sur ce dossier, qui rappelons-le, représente plus de 250 morts. Comme c’est souvent le cas, le Kremlin a immédiatement démenti les informations transmises aux médias par la Maison Blanche.

“Ce sont des accusations sans fondement. Nous ne sommes (absolument) pas responsables de ces attaques, ni de la situation humanitaire terrifiante dans la Ghouta orientale et de l’horrible bilan parmi les civils”, confirme ainsi sans ménagement, Dmitri Peskov, son porte-parole.

Un cavalier seul de la Russie ?

Néanmoins, le mode opératoire ressemble trait pour trait à celui utilisé auparavant lors des bombardements d’Alep, soutient Europe 1; des scènes d’effroi au cours desquelles Moscou avait joué un rôle crucial afin de fortifier la position de l’autorité syrienne sur son territoire :

“Frappes aériennes sur les hôpitaux, coupure d’eau et d’électricité, blocage de l’aide humanitaire… Il s’agit bel et bien de crimes de guerre du point de vue du droit international. (Ces derniers s’apparentent toutefois) à une façon de faire presque normale quand il s’agit des Russes, parce que personne n’envisage sérieusement de leur tenir tête militairement”, fustige le média.

Pour rappel, les troupes d’el-Assad préparent une attaque terrestre imminente au sein du Ghouta orientale, où 400 000 civils prient chaque jour pour que ce cauchemar cesse.

Source : Europe 1

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Les entreprises sont-elles préparées au risque cyber ?

Une récente étude pointe du doigt le faible niveau de défense des entreprises aux risques de cyber-attaques. Avec la généralisation... Voir l'article

Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald... Voir l'article

Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique... Voir l'article

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

  • Urgent

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

    Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) du processus d’avancement de... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article