Maroc : un attentat chimique de grande envergure déjoué par les autorités

Rabat a annoncé avoir démantelé jeudi dernier une cellule terroriste de dix membres en lien avec l’Etat Islamique et retrouvé des armes ainsi que des substances biologiques et chimiques. Le Parlement marocain était la cible principale de l’attaque.

« Nous avons découvert des produits chimiques et biologiques qui entrent dans la confection des bombes sales. Les suspects disposaient aussi d’armes à feu et même de fusil à lunettes pour atteindre facilement leur cible » a déclaré Abdelhak Khiame, le chef du Bureau central d’investigation judiciaire local.

Pour A.Khiame, c’est un véritable carnage qui a été évité de justesse : « Ils étaient bien équipés pour commettre un attentat de grande envergure. Ils voulaient semer la psychose parmi la population puis se retirer dans une base de repli à vingt kilomètres de Tan Tan dans le sud du pays. »

Selon Europe 1, les hôtels Sofitel et Medina du site balnéaire d’Essaouira, mais aussi l’un des plus grands centres commerciaux d’Afrique, le Morroco Mall de Casablanca étaient également dans la ligne de mire des terroristes.

Pour rappel, 152 démantèlements de cellules djihadistes ont été dénombrés dans ce pays depuis 2012.

Sources : JDD et Europe 1

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.