France : clap de fin de l’exploitation nationale des hydrocarbures

Publication: 20/12/2017

Ce n’est pas un secret de Polichinelle, la France dispose de réserves pétrolières et de gaz anecdotiques. Pour autant, Emmanuel Macron est sur le point de tenir l’une de ses promesses de campagne, à savoir “sortir le pays des énergies fossiles”. L’Assemblée nationale a en effet converti l’essai mardi 19 décembre. 

Selon le site Novethic, l’Hémicycle a voté la loi Hydrocarbures de Nicolas Hulot qui prévoit d’amorcer la sortie progressive de la production d’hydrocarbures, en n’attribuant plus de nouveaux permis d’exploration dès maintenant et en ne prolongeant pas les concessions existantes au-delà de 2040.

Concrètement, cette décision ne présente pas un intérêt majeur puisque l’Hexagone ne brille pas par un potentiel pétrolier et gazier de premier ordre. Et pour cause, les chiffres parlent d’eux-mêmes : “la France ne produisant que 815 000 tonnes de pétrole par an, essentiellement dans les bassins parisien et aquitain, soit 1 % de la consommation nationale. Pour le gaz, le pays produit seulement 2 % de ses besoins.”

Mais dans les faits, il s’agit d’une véritable victoire pour le ministre de la Transition écologique et solidaire :

La fin des énergies fossiles est en train de s’écrire, et l’Assemblée est en train d’en écrire la première page. Néanmoins, prévient-il, ce texte n’aura pas de portée s’il n’est pas assorti d’objectifs de réduction de consommation.”

Du côté de l’Elysée, les sourires étaient également de rigueur, à l’image de son locataire, Emmanuel Macron, qui s’est fendu d’une déclaration dithyrambique sur Twitter :

“Je suis très fier que la France devienne aujourd’hui le premier pays au monde à interdire tout nouveau permis de recherche d’hydrocarbure dès maintenant et toute exploitation d’ici 2040.”

Pour rappel, E. Macron a tenu à remuer le monde politique et la sphère de la finance verte lors du One Planet Summit qui se tenait le 12 décembre en région parisienne. Pour ce dernier, les objectifs climatiques fixés lors de la COP 21 sont encore loin d’être atteints.

Source : Novethic 

Article connexe : 

Engie dit stop au charbon en Australie

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article