France : clap de fin de l’exploitation nationale des hydrocarbures

Publication: 20/12/2017

Ce n’est pas un secret de Polichinelle, la France dispose de réserves pétrolières et de gaz anecdotiques. Pour autant, Emmanuel Macron est sur le point de tenir l’une de ses promesses de campagne, à savoir “sortir le pays des énergies fossiles”. L’Assemblée nationale a en effet converti l’essai mardi 19 décembre. 

Selon le site Novethic, l’Hémicycle a voté la loi Hydrocarbures de Nicolas Hulot qui prévoit d’amorcer la sortie progressive de la production d’hydrocarbures, en n’attribuant plus de nouveaux permis d’exploration dès maintenant et en ne prolongeant pas les concessions existantes au-delà de 2040.

Concrètement, cette décision ne présente pas un intérêt majeur puisque l’Hexagone ne brille pas par un potentiel pétrolier et gazier de premier ordre. Et pour cause, les chiffres parlent d’eux-mêmes : “la France ne produisant que 815 000 tonnes de pétrole par an, essentiellement dans les bassins parisien et aquitain, soit 1 % de la consommation nationale. Pour le gaz, le pays produit seulement 2 % de ses besoins.”

Mais dans les faits, il s’agit d’une véritable victoire pour le ministre de la Transition écologique et solidaire :

La fin des énergies fossiles est en train de s’écrire, et l’Assemblée est en train d’en écrire la première page. Néanmoins, prévient-il, ce texte n’aura pas de portée s’il n’est pas assorti d’objectifs de réduction de consommation.”

Du côté de l’Elysée, les sourires étaient également de rigueur, à l’image de son locataire, Emmanuel Macron, qui s’est fendu d’une déclaration dithyrambique sur Twitter :

“Je suis très fier que la France devienne aujourd’hui le premier pays au monde à interdire tout nouveau permis de recherche d’hydrocarbure dès maintenant et toute exploitation d’ici 2040.”

Pour rappel, E. Macron a tenu à remuer le monde politique et la sphère de la finance verte lors du One Planet Summit qui se tenait le 12 décembre en région parisienne. Pour ce dernier, les objectifs climatiques fixés lors de la COP 21 sont encore loin d’être atteints.

Source : Novethic 

Article connexe : 

Engie dit stop au charbon en Australie

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article