Taxe Gafa : l’OCDE réfléchit à un dispositif international

Publication: 20/10/2019

Après l’échec d’un consensus européen, la France a décidé de faire cavalier seul dans le dossier de taxation des célèbres mastodontes de la Toile (Google, Facebook, Apple, Amazon…). Adoptée le 11 juillet dernier par l’hémicycle, la taxe Gafa impose en effet de façon plus concrète le chiffre d’affaires annuel réalisé sur le sol hexagonal par les grandes entreprises issues du secteur technologique. De son côté, l’OCDE réfléchit désormais à une imposition internationale.

Dans les faits,  le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, avait joint la parole aux actes dimanche 20 janvier en annonçant un projet de loi spécifique portant sur une taxe qui touchera “dès cette année les entreprises proposant des services numériques en France (et dont le chiffre d’affaires dédié atteint 750 millions d’euros dans le monde et de plus de 25 millions d’euros sur le territoire)”.

Sans surprise, Washington décida de ne pas rester statique en répliquant que l’Organisation mondiale du commerce (OMC) serait possiblement saisie de la problématique. Une hypothèse confirmée dans la foulée par Chip Harter, le responsable du Trésor et délégué américain pour les discussions fiscales internationales :

“Au sein de notre gouvernement, certains étudient si cet impact discriminatoire peut nous donner un droit de (contestation) en vertu des accords commerciaux et traités de l’OMC. Nous pensons que toute la base théorique des taxes sur les services numériques est mal conçue et que le résultat est extrêmement discriminatoire à l’égard des multinationales basées aux Etats-Unis.”

Fin août, Emmanuel Macron et Donald Trump avaient définitivement enterré la hache de guerre lors du G7 dans l’épineux dossier de la Taxe Gafa. Le président français avait officialisé en personne cette avancée décisive dans les tractations.

“Les pays du G7 ont convenu de trouver un accord en 2020 dans le cadre de l’OCDE concernant une taxe internationale sur les Gafa et le jour où elle sera mise en place, la France supprimera sa propre taxe.”

Concernant l’OCDE, l’institution privilégie plutôt une taxation des entreprises concernées sur leurs profits. Et cela, selon l’activité réalisée sur le territoire où elles devront reverser l’impôt. A partir de cette proposition, des débats devraient ainsi avoir lieu durant de long mois, avec une échéance souhaitée vers juin 2020, relaie le site La Finance pour tous.

A lire aussi :

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article