Samjiyon, la nouvelle lubie urbaine de Kim Jong-un

Publication: 20/09/2019

Reconstruire Samjiyon, tel est l’objectif du dictateur nord-coréen, Kim Jong-Un. Dans les faits, cette cité, chef-lieu d’un comté situé à la frontière chinoise et proche du Mont Paektu, n’est autre que le berceau de son défunt père, Kim Jong II. Les moyens mis en oeuvre pour boucler rapidement le projet sont donc exponentiels. 

Selon Le Point, cette aventure “comptera notamment un musée des activités révolutionnaires, un stade d’entraînement aux sports d’hiver, une nouvelle ligne de chemins de fer à destination de Hyesan, 10 000 logements ou encore une usine de conditionnement de myrtilles et pommes de terre, les deux ressources les plus importantes de la zone. L’idée étant de promouvoir la culture du tubercule pour diversifier la production et lutter contre les pénuries alimentaires”.

Kim Jong-un avait d’ailleurs annoncé la couleur récemment en poussant les ouvriers à ne pas se laisser aller et à accélérer la cadence. Pour autant, l’intéressé refuse catégoriquement de voir émerger “des bâtiments beaux en apparence mais vides de substance”. Et cela, afin de combler “les générations à venir”.

Le dictateur a également souligné “la nécessité d’assurer un approvisionnement électrique suffisant pour transformer Samjiyon, la maison de la révolution, en une station de montagne raffinée au milieu du comté le plus riche du pays“.

La pression est donc maximale sur la main d’oeuvre. A suivre…

Article connexe :

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article