Sud-Soudan : un embargo sur les armes à venir ?

Publication: 20/08/2015

Les Etats-Unis ont proposé que le Conseil de sécurité de l’ONU impose un embargo sur les armes au Sud-Soudan en raison du refus par son président, Salva Kiir, de signer un accord de paix ayant choqué rebelles et observateurs.

Selon l’ambassadeur néozélandais aux Nation Unies, Gerard van Bohemen, « le vote devrait intervenir très prochainement, c’est même imminent. Ce dernier a ajouté une autre précision : « Si le gouvernement sud-soudanais ne paraphe pas l’accord de paix d’ici le 1er septembre, il devra faire face à de lourdes sanctions. » Les rebelles, par l’intermédiaire de leur chef et ancien vice-président du pays, Riek Machar, ont donné leur accord. Le refus du président en place qui avoue « avoir besoin de plus de temps pour se prononcer » est, quant à lui, jugé « scandaleux » par l’À‰tat-major américain. Cependant, « une zone d’ombre plane encore sur la volonté de la Russie et de la Chine de mettre à exécution l’embargo » précise G.Van Bohemen.

Le Vice-secrétaire générale de l’ONU, Jan Eliasson, a d’ailleurs annoncé « qu’un accord de paix serait délicat et long à mettre en place, car cette signature doit impérativement être accompagnée d’un respect du cessez-le-feu. » Le Sud-Soudan est en guerre depuis décembre 2013 lorsqu’une scission entre les forces de sécurité dans la capitale, Juba, ont engendré une forte rébellion menée par Riek Machar.

Source : The Times of India

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

« Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre... Voir l'article

Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en... Voir l'article

  • Urgent

    « Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

    ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse le constat alarmant de trente... Voir l'article

    TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

    Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins naïve et plus offensive face... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article