Sud-Soudan : un embargo sur les armes à venir ?

Publication: 20/08/2015

Les Etats-Unis ont proposé que le Conseil de sécurité de l’ONU impose un embargo sur les armes au Sud-Soudan en raison du refus par son président, Salva Kiir, de signer un accord de paix ayant choqué rebelles et observateurs.

Selon l’ambassadeur néozélandais aux Nation Unies, Gerard van Bohemen, « le vote devrait intervenir très prochainement, c’est même imminent. Ce dernier a ajouté une autre précision : « Si le gouvernement sud-soudanais ne paraphe pas l’accord de paix d’ici le 1er septembre, il devra faire face à de lourdes sanctions. » Les rebelles, par l’intermédiaire de leur chef et ancien vice-président du pays, Riek Machar, ont donné leur accord. Le refus du président en place qui avoue « avoir besoin de plus de temps pour se prononcer » est, quant à lui, jugé « scandaleux » par l’À‰tat-major américain. Cependant, « une zone d’ombre plane encore sur la volonté de la Russie et de la Chine de mettre à exécution l’embargo » précise G.Van Bohemen.

Le Vice-secrétaire générale de l’ONU, Jan Eliasson, a d’ailleurs annoncé « qu’un accord de paix serait délicat et long à mettre en place, car cette signature doit impérativement être accompagnée d’un respect du cessez-le-feu. » Le Sud-Soudan est en guerre depuis décembre 2013 lorsqu’une scission entre les forces de sécurité dans la capitale, Juba, ont engendré une forte rébellion menée par Riek Machar.

Source : The Times of India

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

L’arrivée de troupes russes au Venezuela crispe Washington

Alors que la crise sociale et économique fait rage au Venezuela, une autre bataille diplomatique bat son plein entre Moscou... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article