Piratage mondial : les banques tirent le signal d’alarme

Publication: 20/08/2015

Après la tentative de piratage récente des systèmes informatiques de Sony destinée à supprimer des fichiers importants et révéler des mails embarrassants, les experts en technologie des grandes institutions financières mondiales ont décidé de tester la sécurité de leurs propres systèmes face à ce « maliciel ». Les résultats ont été peu probants, puisqu’un responsable de la sécurité d’une grande banque américaine a avoué que seul 95% du réseau était efficacement protégé.

Ce dernier n’a d’ailleurs pas caché son inquiétude : « Je suis loin d’être satisfait des 5% restants depuis ce qu’il s’est passé avec Sony. » L’expert a en conséquence sollicité des fonds supplémentaires auprès des responsables de la structure afin de « boucher les trous », une orientation qu’il juge prioritaire.

La finance est la cible privilégiée des pirates avec 300% d’attaques supplémentaires par rapport aux autres secteurs selon Websence, une société spécialisée en cybersécurité. Et ce n’est pas tout, un rapport publié en mai par le Conseil américain de la surveillance de la stabilité financière précise que les cyberattaques envers les banques sont des menaces qui pourraient engendrer, à terme, un risque systémique de grande ampleur.

Selon le même rapport, le secteur financier dans sa globalité accuserait une hausse de 141% des pertes dues aux piratages entre 2013 et 2014. L’assureur britannique Lloyd estime même que le coût de ces attaques s’élèverait à 400 milliards de dollars par an.

Source : Le Nouvel Economiste

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés... Voir l'article

Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article