Piratage mondial : les banques tirent le signal d’alarme

Publication: 20/08/2015

Après la tentative de piratage récente des systèmes informatiques de Sony destinée à supprimer des fichiers importants et révéler des mails embarrassants, les experts en technologie des grandes institutions financières mondiales ont décidé de tester la sécurité de leurs propres systèmes face à ce « maliciel ». Les résultats ont été peu probants, puisqu’un responsable de la sécurité d’une grande banque américaine a avoué que seul 95% du réseau était efficacement protégé.

Ce dernier n’a d’ailleurs pas caché son inquiétude : « Je suis loin d’être satisfait des 5% restants depuis ce qu’il s’est passé avec Sony. » L’expert a en conséquence sollicité des fonds supplémentaires auprès des responsables de la structure afin de « boucher les trous », une orientation qu’il juge prioritaire.

La finance est la cible privilégiée des pirates avec 300% d’attaques supplémentaires par rapport aux autres secteurs selon Websence, une société spécialisée en cybersécurité. Et ce n’est pas tout, un rapport publié en mai par le Conseil américain de la surveillance de la stabilité financière précise que les cyberattaques envers les banques sont des menaces qui pourraient engendrer, à terme, un risque systémique de grande ampleur.

Selon le même rapport, le secteur financier dans sa globalité accuserait une hausse de 141% des pertes dues aux piratages entre 2013 et 2014. L’assureur britannique Lloyd estime même que le coût de ces attaques s’élèverait à 400 milliards de dollars par an.

Source : Le Nouvel Economiste

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article