Piratage mondial : les banques tirent le signal d’alarme

Publication: 20/08/2015

Après la tentative de piratage récente des systèmes informatiques de Sony destinée à supprimer des fichiers importants et révéler des mails embarrassants, les experts en technologie des grandes institutions financières mondiales ont décidé de tester la sécurité de leurs propres systèmes face à ce « maliciel ». Les résultats ont été peu probants, puisqu’un responsable de la sécurité d’une grande banque américaine a avoué que seul 95% du réseau était efficacement protégé.

Ce dernier n’a d’ailleurs pas caché son inquiétude : « Je suis loin d’être satisfait des 5% restants depuis ce qu’il s’est passé avec Sony. » L’expert a en conséquence sollicité des fonds supplémentaires auprès des responsables de la structure afin de « boucher les trous », une orientation qu’il juge prioritaire.

La finance est la cible privilégiée des pirates avec 300% d’attaques supplémentaires par rapport aux autres secteurs selon Websence, une société spécialisée en cybersécurité. Et ce n’est pas tout, un rapport publié en mai par le Conseil américain de la surveillance de la stabilité financière précise que les cyberattaques envers les banques sont des menaces qui pourraient engendrer, à terme, un risque systémique de grande ampleur.

Selon le même rapport, le secteur financier dans sa globalité accuserait une hausse de 141% des pertes dues aux piratages entre 2013 et 2014. L’assureur britannique Lloyd estime même que le coût de ces attaques s’élèverait à 400 milliards de dollars par an.

Source : Le Nouvel Economiste

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article