Lockheed-Martin : un successeur de l’avion espion U2 en développement

Publication: 20/08/2015

Après 60 ans de bons et loyaux services auprès de l’US Air Force, l’avion espion U2, plus communément appelé « Dragon Lady », va progressivement être remplacé par le drone RQ-4 Global Hawk produit par Northrop-Grumman et moins coûteux. L’Américain Lockheed-Martin souhaite réagir et développer un potentiel successeur aux U2.

Ce choix a été motivé en partie par des coupes budgétaires auxquelles doit faire face l’armée américaine. Cependant l’US Air Force aurait préféré maintenir en service le Dragon Lady, jugé plus performant dans les missions de reconnaissance. L’U2 peut en effet transporter une charge utile deux fois plus importante que le Global Hawk, et sa puissance électrique lui permet d’utiliser plusieurs capteurs (plus performants) en même temps, ce qui est à l’heure actuelle impossible avec ce drone. L’U2 peut également voler à une altitude supérieure (70000 contre 55000 pieds) ; le Global Hawk est lui bien plus dépendant aux conditions météorologiques. Enfin le drone dépend d’une liaison satellite, ce qui n’est pas le cas de l’U2 qui peut voler dans des espaces aériens denses. Et les chiffres sont implacables : le Dragon Lady a réussi 96% de ses missions dans la zone Asie-Pacifique contre seulement 55% pour le Global Hawk.

Lockheed Martin a d’ailleurs annoncé sa volonté de mettre au point un appareil qui combinerait les qualités de l’U2 et celle du drone HALE. La balle est cependant dans le camp de l’US Air Force. Mélanie Austin qui dirige le programme U2 a apporté quelques précisions sur ce projet : « Avec un financement et une exigence claire, nous serons rapidement en mesure de livrer un appareil de nouvelle génération. »

Source : Zone Militaire

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction... Voir l'article

Pékin agite la menace des terres rares

Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces... Voir l'article

L’Arabie saoudite investit dans l’industrie du jeu vidéo

Dépendante des cours du pétrole, dont elle est l’un des premiers producteurs du globe, l’Arabie saoudite diversifie ses sources d’investissements... Voir l'article

Internet au travail : focus sur les droits de l’employeurs et des salariés

Les entreprises ont tendance à aller trop loin dans la surveillance de leurs employés. Quid de l’utilisation de l’Internet par... Voir l'article

  • Urgent

    EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

    EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction d’un parc éolien en mer... Voir l'article

    Pékin agite la menace des terres rares

    Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces métaux stratégiques indispensables à l’industrie... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article