L’UE souhaite devenir climatiquement neutre en 2050

Norvège : 100% de voitures électriques dès cette année ?

Les 27 États membres de l’Union européenne ont conclu fin juin un accord soutenant des règles climatiques plus strictes qui élimineraient les émissions de carbone des voitures neuves d’ici 2035. Focus.

L’UE vise en effet une réduction les gaz à effet de serre de l’UE d’au moins 55 % en 2030 par rapport à 1990 plutôt que des 40 % précédemment convenus, résume le média écossais, The Herald.

La décision d’introduire un objectif de réduction de 100 % des émissions de CO2 d’ici 2035 pour les voitures et camionnettes neuves interdira de facto la vente de voitures neuves à essence ou diesel au sein des 27.

Bruxelles et Berlin en contradiction ?

En ce sens, l’accord pose par un exemple un énorme défi aux constructeurs automobiles allemands, qui comptent depuis longtemps sur les ventes de véhicules gourmands en essence pour augmenter leurs profits.

A contrario, l’UE souhaite devenir climatiquement neutre en 2050 et inciter d’autres grands pollueurs, dont les États-Unis et la Chine, à suivre cette accélération du chemin de la transition écologique. Et cela, en promouvant largement les voitures électriques.

Néanmoins, à ce stade, l’UE manque encore largement de bornes de recharge appropriées. D’autant plus que les transports représentent environ 25 % de toutes les émissions carbone de l’Union.

Articles en relation