Ukraine : coup d’envoi de l’opération « Rapid Trident »

La tension permanente entre l’Occident et la Russie est appelée à se poursuivre en raison d’exercices militaires de grande ampleur lancés par les Américains en Ukraine, un geste jugé hautement provocateur par Moscou.

Rapid Trident est l’exercice militaire le plus important se déroulant dans cette zone en 2015. Le point de départ a été lancé au centre d’entraînement de Yavoriv dans l’ouest du pays et comprendra près de 2 000 soldats (18 nations). Le programme durera douze jours au total.

Le pays « hôte » est le plus représenté avec 800 hommes présents, suivi par les À‰tats-Unis (500). Outre l’Ukraine et les À‰tats-Unis, l’Allemagne, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, le Canada, l’Espagne, la Géorgie, la Grande-Bretagne, la Moldavie, la Norvège, la Pologne, la Roumanie, la Serbie, la Turquie et les trois pays baltes participent également aux manœuvres.

Le programme doit se concentrer uniquement sur des opérations de maintien de la paix et de stabilité géopolitique. Le fait que les exercices se déroulent dans une zone très instable politiquement n’est pas de nature à apaiser des tensions de plus en plus vives. De nombreux observateurs ont souligné l’approche intéressée des À‰tats-Unis qui souhaite conforter son influence localement. Un pied de nez que Moscou n’accepte pas.

Source : Infowars

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.