Ukraine : coup d’envoi de l’opération « Rapid Trident »

Publication: 20/07/2015

La tension permanente entre l’Occident et la Russie est appelée à se poursuivre en raison d’exercices militaires de grande ampleur lancés par les Américains en Ukraine, un geste jugé hautement provocateur par Moscou.

Rapid Trident est l’exercice militaire le plus important se déroulant dans cette zone en 2015. Le point de départ a été lancé au centre d’entraînement de Yavoriv dans l’ouest du pays et comprendra près de 2 000 soldats (18 nations). Le programme durera douze jours au total.

Le pays « hôte » est le plus représenté avec 800 hommes présents, suivi par les À‰tats-Unis (500). Outre l’Ukraine et les À‰tats-Unis, l’Allemagne, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, le Canada, l’Espagne, la Géorgie, la Grande-Bretagne, la Moldavie, la Norvège, la Pologne, la Roumanie, la Serbie, la Turquie et les trois pays baltes participent également aux manœuvres.

Le programme doit se concentrer uniquement sur des opérations de maintien de la paix et de stabilité géopolitique. Le fait que les exercices se déroulent dans une zone très instable politiquement n’est pas de nature à apaiser des tensions de plus en plus vives. De nombreux observateurs ont souligné l’approche intéressée des À‰tats-Unis qui souhaite conforter son influence localement. Un pied de nez que Moscou n’accepte pas.

Source : Infowars

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec... Voir l'article

Amazon et “Big Pharma” ouvrent un laboratoire de recherche en Israël

L’Autorité israélienne de l’Innovation a officialisé une juteuse coopération avec Amazon Web Services, mais aussi plusieurs mastodontes du secteur pharmaceutique... Voir l'article

  • Urgent

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

    À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec les autres entités du groupe... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article

    Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

    Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales, russes, iraniennes, kurdes ou encore... Voir l'article