Nucléaire iranien : les Etats-Unis rassurent Israël

Publication: 20/07/2015

Le secrétaire américain de la Défense, Ashton Carter, a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou à Tel Aviv (19 juillet) afin d’échanger sur l’accord nucléaire iranien et de légitimer ce pas en avant.

Même si le gouvernement israélien reste encore sceptique quant à l’accord des pays du G5 +1 avec l’Iran, les USA souhaitent conforter leur allié en lui assurant « une défense sans limite tout comme l’ensemble des alliés arabes » précise A.Carter. Ce dernier rajoute que « l’administration Obama pourrait utiliser la force militaire contre l’Iran le cas échéant. Cependant les efforts diplomatiques visent à empêcher un tel scénario. »

Benjamin Netanyahou a vivement critiqué l’accord nucléaire iranien qui « reste encore une menace directe vers Israël et une atteinte à la sécurité américaine et mondiale ». Le Premier ministre a exhorté A.Carter lors d’une interview sur la chaîne américaine ABC « à ne pas poursuivre l’accord et à renégocier de meilleures conditions. » Le secrétaire américain à la Défense se rendra ensuite en Arabie saoudite et en Jordanie afin de parler de l’accord. La rencontre sera également l’occasion d’évaluer les progrès menés contre l’À‰tat islamique dans la région.

Pour rappel, l’accord nucléaire iranien prévoit de lourdes restrictions. La production d’uranium et de plutonium va être sévèrement encadrée (l’Iran ne pourra pas produire de plutonium à vocation militaire). Les inspections sur place vont être également considérablement renforcées. Enfin l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pourra vérifier pendant vingt ans le parc de centrifugeuses et pendant vingt-cinq ans la production de concentré d’uranium.

Source : Israpresse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article