La Suisse durcit drastiquement la législation liée aux armes

Les électeurs suisses se sont prononcés dimanche 19 mai en faveur d’une harmonisation du cadre légal de leur utilisation d’armes à feu avec celui de l’Union européenne. Le but : renforcer la sécurité intérieure même si les fusillades demeurent extrêmement rares sur le territoire.

Ce nouveau texte durcit ainsi les conditions d’acquisition de certaines armes. Et cela, afin de mettre la Confédération suisse en conformité avec des mesures antiterroristes de UE.

Comme le rappelle Le Monde, “les armes sont (en effet) très répandues en Suisse, même si, en l’absence de registre fédéral, il est difficile de connaître leur nombre exact. Concrètement, en 2017, plus de 2,3 millions étaient aux mains de civils dans le pays”, précise le le centre de recherches genevois Small Arms Survey. “Soit près de trois pour dix habitants. Ce qui classe la Confédération au seizième rang mondial pour le nombre d’armes par habitant”.

Article connexe :

Suisse : livraison illégale d’armes vers le Kazakhstan

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.