Guinée Bissau : l’épilogue des législatives rassure la Cedeao

Publication: 20/03/2019

Après plusieurs années d’incertitude, la Guinée-Bissau va enfin pouvoir jouir d’un hémicycle digne de ce nom. Et cela, pour le plus grand bonheur de la Cedeao. L’institution continentale avait en effet sommé le président en place, José Mario Vaz, de mettre fin à cette situation politique intenable en respectant l’Accord de Conakry.

Après la pluie, le beau temps, comme dit le proverbe. Et il était temps pour la Guinée-Bissau, c’est un euphémisme. Et pour cause, la Cour suprême de Bissau a définitivement entériné, mercredi 20 mars, les résultats des législatives. Le PAIGC, du président en place, José Mario Vaz, obtient ainsi la majorité à l’Assemblée avec 47 sièges sur 102.

Dans les faits, seules six formation ont obtenu des sièges sur les 21 qui étaient en lice initialement. Pour autant, l’essentiel est bien ailleurs puisque cette décision met fin à quatre longues d’années de marasme politique sur le territoire. Mais surtout de grosses sueurs froides pour la Cedeao.

Pour information – depuis 2015 et le limogeage par le chef de l’Etat de l’ex-Premier ministre, Domingos Simoes Pereira (issu des élections de 2014) – aucun gouvernement formé à l’initiative du José Mario Vaz, lui-même, n’avait jamais pu obtenir le quitus de quatre des cinq partis présents à l’Assemblée nationale. Le PAIGC ayant systématiquement rejeté tous les Premiers ministres nommés par le président sans son accord, comme l’exige la Constitution.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article