ONU : la résolution de Moscou sur la Syrie déboutée

Publication: 20/02/2016

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a rejeté, vendredi 19 février, le projet de résolution russe visant à empêcher Ankara de bombarder les milices kurdes dans le nord de la Syrie. Cette proposition avait également pour but de faire cesser les opérations militaires turques dans le pays.

Moscou, principal allié du régime de Bachar el-Assad, s’est heurté au refus catégorique de cinq nations sur les quinze membres siégeant au Conseil (France, À‰tats-Unis, Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande et Espagne). L’ambassadeur adjoint russe, Vladimir Safrankov, a toutefois indiqué que la Russie était prête à négocier avec ses partenaires en vue d’éventuelles propositions d’amendements.

Pour autant, ce projet a peu de chances d’aboutir car les relations extrêmement tendues entre Moscou et Ankara et le soutien affirmé de Vladimir Poutine à Damas entraînent une escalade de la violence en Syrie souligne l’ambassadeur français, François Delattre (représentant permanent de l’Hexagone auprès de l’ONU). Son homologue américaine, Samantha Power, a évoqué de son côté une tentative de diversion orchestrée par le Kremlin.

L’ambassadeur turc, Yasar Halit Cevik, a précisé parallèlement  que son pays « n’entrerait en Syrie avec des troupes terrestres que dans le cadre d’une action collective menée par la coalition internationale ou sous couvert d’une résolution du Conseil » et a revendiqué dans la foulée « le droit d’Ankara à se défendre le cas échéant. »

Pour rappel, 28 personnes ont été tuées et 61 autres blessées mercredi soir dans le centre de la capitale turque lors d’un attentat à la voiture piégée visant des véhicules militaires. Les autorités locales avaient immédiatement accusé le PKK ainsi qu’une milice kurde syrienne (le YPG) d’en être à l’origine.

Source : France 24

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès... View Article

Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère... View Article

Scandale de surfacturation : le gouvernement d’IBK persiste et signe

Alors que le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), affrontera l’opposant Soumaïla Cissé, au second tour de l’élection présidentielle malienne,... View Article

Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme... View Article

  • Urgent

    Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

    Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive... View Article

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

  • personnalites

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

    Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

    La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme le Washington Post qui a... View Article

    Le cas de l’Afghane, Taibeh Abbasi, fait débat en Norvège

    Alors que l’Afghanistan brille toujours par son insécurité chronique, les civils ayant réussi à fuir la violence et à rejoindre un pays plus sûr sont... View Article