La force antidjihadiste du G5 Sahel retrouve des couleurs

Publication: 20/01/2019

Après plusieurs mois au ralenti, le processus du G5 Sahel (Tchad, Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso) reprend sa marche en avant. Ce dernier stagnait en effet depuis l’été dernier et l’attentat perpétré par les djihadistes contre son QG de Sévaré, situé dans le centre du Mali.

La ministre française des Armées, Florence Parly, a confirmé cette tendance dimanche dans l’émission « Questions politiques » co-animée par France Inter, Le Monde et France Télévisions.

L’intéressée s’est d’ailleurs rendue au Tchad au mois d’octobre dernier afin de faire le point sur cet épineux dossier avec le chef d’Etat, Idriss Déby Itno, et son ministre délégué à la Défense, Bichara Issa Djadallah.

Pour information, cette force conjointe est chargée de lutter efficacement et durablement contre la menace djihadiste très active dans la région. Et de prendre le relais, à terme, de la force française, Barkhane, déployée principalement dans le nord du Mali où elle combat les groupes terroristes.

Des problèmes logistiques et financiers

Néanmoins, la mise en place durable du dispositif peine à se dessiner tant les problèmes logistiques et financiers sont nombreux actuellement. Pire, les attaques récurrentes contre les positions du G5, notamment au Niger, au Mali et au Burkina Faso, n’arrangent en rien la situation.

Sans surprise, les résultats tardent à se concrétiser. Logiquement, l’ONU ne se prive pas de fustiger les retards importants constatés dans la mise en oeuvre des dispositions centrales de l’accord de paix signé au Mali en 2015.

Une impatience partagée par Emmanuel Macron qui sollicite régulièrement la Maison Blanche pour que le géant américain fasse marcher ses rouages onusiens. Et cela, afin qu’un appui logistique et financier supérieur vienne accélérer le processus de sécurisation de la zone.

De son côté, Jeune Afrique confirme que le G5 a relancé récemment la communauté internationale afin d’obtenir un financement de 420 millions d’euros promis précédemment.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article