Iran : l’ayatollah Ali Khamenei souhaite apaiser les tensions avec Riyad

Le guide suprême iranien a condamné, ce jour et cela pour la première fois, l’assaut mené contre l’ambassade saoudienne dans la capitale iranienne (le 2 janvier dernier) suite à l’exécution de Nimr Baqer al-Nimr, figure emblématique de l’opposition, par le régime de Riyad.

“Cette attaque s’oppose à notre pays ainsi qu’à l’Islam (…) Elle est à l’image de celle menée contre l’ambassade britannique en 2011” a-t-il déclaré.

Cette allocution intervient alors que Téhéran souhaite pacifier ses relations diplomatiques avec l’Occident. La récente levée des sanctions économiques par l’Agence internationale de l’énergie atomique suite à l’accord sur le nucléaire qui plombaient considérablement le géant asiatique, n’est donc pas étrangère au revirement de position de l’ayatollah vis à vis de l’ennemi saoudien.

Pour rappel, l’Arabie Saoudite, Bahreïn et le Soudan, majoritairement sunnites, ont décidé depuis de rompre tout lien diplomatique avec l’Iran.

Source : Romandie

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.