Bruno Le Maire en mission à Moscou pour renforcer l’axe économique franco-russe

Publication: 19/12/2017

Paris souhaite dynamiser sa relation économique avec Moscou en dépit des sanctions occidentales qui pèsent sur la Russie. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, est actuellement dans la capitale russe afin de dénouer cet épineux dossier.

Sans surprise, l’ex-candidat à la primaire de la droite s’est employé à tenir un discours de rigueur afin de s’attirer les faveurs du Kremlin :

Nous sommes convaincus que l’économie ne doit pas être otage des problèmes politiques.  (La France et la Russie) doivent (désormais) aller de l’avant.” 

Bruno Le Maire a également cité la visite de Vladimir Poutine à Versailles au mois de mai dernier pour valoriser une nouvelle impulsion diplomatique entre les deux Etats.

Néanmoins, le déplacement du ministre ne peut être réduit à ces quelques déclarations d’usage puisque l’intéressé a co-présidé aujourd’hui le Conseil économique, financier, industriel et commercial franco-russe (Cefic) avec son homologue, Maxime Orechkine.

Pour rappel, Emmanuel Macron en avait fait de même début 2016 sous le mandat Hollande.

Critiquer Washington pour mieux flatter Moscou

A cette occasion, B. Le Maire a rappelé que la France souhaitait dépasser les 5% de parts de marché en Russie, ce qui n’est pas le cas à l’instant T. Et cela, en raison des sanctions américaines synonymes de frein majeur pour les entreprises hexagonales. Un postulat qu’il ne s’est pas privé d’exprimer :

“Nous n’acceptons pas le principe des sanctions extra-territoriales qui posent des difficultés majeures à toutes nos entreprises quand elles veulent investir dans des projets à l’étranger. Nous sommes sûrs que les Français notent les développements positifs de l’économie russe.”

Par ailleurs, il est important de souligner que Bruno Le Maire a préparé le terrain pour Emmanuel Macron car le locataire de l’Elysée sera présent au forum économique de Saint-Saint-Pétersbourg en mai 2018. L’occasion pour Paris de confirmer l’essai.

Source : L’Express

 

 

 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format... Voir l'article

Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi... Voir l'article

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

  • Urgent

    Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

    La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format classique de 32 équipes. Le... Voir l'article

    Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

    Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi de déserter le territoire depuis... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article