Syrie : l’ONU souhaite un cessez-le-feu début 2016

Publication: 19/12/2015
Un cessez-le-feu est-il réellement envisageable en Syrie ?

Un cessez-le-feu est-il réellement envisageable en Syrie ?

Les Nations Unies ont adopté à l’unanimité, vendredi, une résolution prévoyant des négociations de paix entre le régime de Bachar el-Assad et l’opposition. Un cessez-le-feu pourrait voir le jour début 2016.

Le Secrétaire d’À‰tat américain, John Kerry, n’a pas caché sa satisfaction au moment d’annoncer cette mesure diplomatique chargée d’apporter un peu de quiétude dans un pays dévasté par la guerre : « Ce texte envoie un message clair à tous pour dire qu’il est temps de mettre fin aux tueries en Syrie.  » Ce dernier a également salué « l’unité sans précédent des grandes puissances. »

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, aura la lourde charge de piloter les négociations entre le gouvernement syrien et les groupes rebelles locaux afin d’engendrer un processus de transition politique.

Toutefois, le cessez-le-feu ne s’appliquera pas aux groupes terroristes comme l’Etat Islamique et le front Al-Nosra. Enfin, le communiqué reste étrangement évasif sur le sort réservé, le cas échéant, à el-Assad.

Source : Libération

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article