Taïwan réaffirme sa légitimité démocratique face à l’ogre chinois

Publication: 19/10/2017

Taïwan a réaffirmé mardi 17 octobre le droit à l’autodétermination de ses citoyens. Et cela, en réponse au récent discours du président chinois, Xi Jinping, qui s’est opposé à toute velléité indépendantiste de l’Île.

Les dirigeants taïwanais ont indiqué avec vigueur que les 23 millions d’habitants qui la composent “disposaient du droit absolu de décider de leur avenir.” Ces derniers ne souhaitent pas se laisser intimider par les menaces proférées par le voisin chinois.

Et pour cause, le président de la deuxième puissance mondiale a rappelé lors de l’ouverture du 19e Congrès du Parti communiste que Taïpei devait strictement respecter l’intégrité territoriale chinoise. Il a également exclu la thèse d’une indépendance future de l’Île.

Vers un conflit militaire ?

L’intéressé n’a d’ailleurs pas manqué de brandir l’hypothèse d’une réponse militaire si la situation perdurait. Pékin considère en effet Taiwan comme une province sécessionniste devant être ramenée sous sa pleine autorité.

Le Figaro rappelle dans la foulée que “le gouvernement taïwanais défendra fermement la sécurité nationale ainsi que la sûreté de ses habitants tout en s’engageant à préserver la paix et la stabilité dans le détroit (environnant).”

Pour rappel, seuls 23 États membres de l’ONU reconnaissent officiellement le gouvernement de Taïpei, bien que davantage conservent des relations non officielles avec lui.

Source : Le Figaro

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article