Vers une candidature commune de Pyongyang et Séoul pour les JO 2032

Publication: 19/09/2018

Après les Jeux olympiques d’hiver 2018 – organisés en Corée du Sud et auxquels ont participé les athlètes du Nord – les sœurs ennemies se rapprochent un peu plus. Et pour cause, les présidents Kim Jong-un et Moon Jae-in ont confirmé à l’issue du sommet intercoréen de Pyongyang qu’ils brigueront l’organisation des JO 2032 dans le cadre d’une candidature commune.

“Le Sud et le Nord participeront conjointement et activement aux compétitions internationales, y compris les Jeux olympiques d’été de 2020. Et coopérerons en vue d’une candidature commune pour accueillir ensemble les Jeux olympiques d’été de 2032“, souligne ainsi le document.

Après des mois de tensions liés à un contexte nucléaire anxiogène, la péninsule coréenne aspirerait-elle à une accalmie durable ? C’est en tout cas les signes que souhaitent envoyer à l’international les gouvernements nord et sud-coréen. Et cela par la voie de la diplomatie sportive, confirme Europe 1.

Le sport comme palliatif à la diplomatie classique

Concrètement, “la décision du Nord de participer aux jeux d’hiver organisés en février à Pyeongchang, au Sud, marqua un (véritable) changement de cap dans ce dossier. (Car), ces JO furent l’occasion pour les athlètes des deux Corées de défiler ensemble pendant la cérémonie d’ouverture, derrière un drapeau de l’unification montrant une péninsule exempte de partition.

Il est également important de noter que le Nord et le Sud “ont formé (parallèlement) leur première équipe féminine olympique unifiée de hockey sur glace. Avant de constituer des équipes communes pour les championnats du monde de tennis de table et plusieurs compétitions des Jeux asiatiques en Indonésie”.

Cet élan de fair-play suffira-t-il à faire pencher la balance. L’avenir le dira…

Source : Europe 1

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article