DCNS : en pôle pour le marché australien des sous-marins ?

Publication: 19/09/2015
DCNS veut s'exporter en Australie

DCNS veut s’exporter en Australie

Le groupe industriel et militaire français, actuellement en compétition avec l’allemand TKMS et le japonais Mitsubishi Heavy Industries sur un appel d’offres de Canberra portant sur 12 sous-marins à propulsion classique, serait actuellement le mieux placé relate le média OPEX.

TKMS et Mitsubishi Heavy Industries semblent en effet aujourd’hui hors-course, et n’auraient pas pris la mesure des enjeux politiques du dossier, contrairement à DCNS, précise-t-on de source australienne. L’un des points culminants du dossier repose sur le rôle central que doivent jouer les chantiers navals locaux implantés dans une région gravement touchée par le chômage.

DCNS s’est donc faufilée dans cette brèche et a proposé au Parlement australien que la construction des futurs sous-marins soit réalisée à hauteur de 70% dans le pays. Pour le PDG du groupe, Hervé Guillou, ce contrat n’est ni plus ni moins que « l’affaire du siècle » ; une opportunité en or pour l’entreprise, mais aussi pour la marine et le gouvernement qui souhaite redynamiser l’export hexagonal. Et pour cause, c’est près de 31 milliards d’euros qui sont en jeu.

Pour rappel, l’ex-premier ministre australien, Tony Abott, avait été récemment reçu en grande pompe en France pour visiter le RAID, l’À‰lysée et la nef de DCNS à Cherbourg. Des délégations françaises composées du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian et du vice-amiral, Charles-Henri de la Faverie du Ché, ont également fait le chemin inverse précise le site Le Marin. A noter que la multinationale a également créé une filiale en Australie présidée par Sean Costello, l’ancien directeur de cabinet de JY.Le Drian.

Source : OPEX et Le Marin

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Chine : Pékin lorgne toujours plus sur le marché de l’or

Très actif, le géant asiatique pourrait rapidement obtenir la plus grande réserve d’or de la planète, devant la Russie. Selon... Voir l'article

La Corée du Sud remporte la course à la 5G

La Corée du Sud restera à jamais l’Etat pionnier par excellence en matière de 5G. Séoul a en effet étrenné... Voir l'article

  • Urgent

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

    Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

    Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son travail de sape contre le... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article