DCNS : en pôle pour le marché australien des sous-marins ?

Publication: 19/09/2015
DCNS veut s'exporter en Australie

DCNS veut s’exporter en Australie

Le groupe industriel et militaire français, actuellement en compétition avec l’allemand TKMS et le japonais Mitsubishi Heavy Industries sur un appel d’offres de Canberra portant sur 12 sous-marins à propulsion classique, serait actuellement le mieux placé relate le média OPEX.

TKMS et Mitsubishi Heavy Industries semblent en effet aujourd’hui hors-course, et n’auraient pas pris la mesure des enjeux politiques du dossier, contrairement à DCNS, précise-t-on de source australienne. L’un des points culminants du dossier repose sur le rôle central que doivent jouer les chantiers navals locaux implantés dans une région gravement touchée par le chômage.

DCNS s’est donc faufilée dans cette brèche et a proposé au Parlement australien que la construction des futurs sous-marins soit réalisée à hauteur de 70% dans le pays. Pour le PDG du groupe, Hervé Guillou, ce contrat n’est ni plus ni moins que « l’affaire du siècle » ; une opportunité en or pour l’entreprise, mais aussi pour la marine et le gouvernement qui souhaite redynamiser l’export hexagonal. Et pour cause, c’est près de 31 milliards d’euros qui sont en jeu.

Pour rappel, l’ex-premier ministre australien, Tony Abott, avait été récemment reçu en grande pompe en France pour visiter le RAID, l’À‰lysée et la nef de DCNS à Cherbourg. Des délégations françaises composées du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian et du vice-amiral, Charles-Henri de la Faverie du Ché, ont également fait le chemin inverse précise le site Le Marin. A noter que la multinationale a également créé une filiale en Australie présidée par Sean Costello, l’ancien directeur de cabinet de JY.Le Drian.

Source : OPEX et Le Marin

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

Le coronavirus pourrait largement perturber le pèlerinage de La Mecque

Le gouvernement saoudien a annoncé lundi 2 mars un premier cas de coronavirus dans le royaume. En conséquence, Riyad va... Voir l'article

Le Liban prêt à se tourner vers le commerce du cannabis thérapeutique

Face au succès rencontré par le cannabis thérapeutique dans le monde, et particulièrement en Amérique du Nord, le Liban envisage... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article