La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans pour un président chinois, l’axe touristique entre le géant asiatique et la Corée du Nord bat son plein.

Ce dernier, unilatéral, vous l’aurez compris, conforte de facto un rapprochement diplomatique notable entre les deux Etats. Effet rebond : des milliers de touristes chinois se rendent chaque semaine à Pyongyang, relaie France 24.

Dans les faits, “les visiteurs déboursent environ 320 euros pour un séjour standard de trois jours dans les hauts lieux de la capitale. Mais aussi dans la zone démilitarisée, dans le Sud, qui marque la frontière entre les deux Corées”. Sachant que l’agence de voyage spécialisée, Koryo Tours, évoque même le chiffre de 2000 visiteurs par jour !

Pour rappel, bien que la Corée du Nord souffre de lourdes sanctions onusiennes censées pousser Kim Jong-Un (qui s’est rendu 4 fois en Chine en 2018) à dénucléariser le territoire, l’activité touristique, elle, ne fait pas partie du “package”.

Article connexe :

Dénucléarisation de la Corée du Nord : un acte II bien terne entre Kim Jong-Un et Donald Trump

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.