Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

Publication: 19/05/2018

Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de Quito. D’abord recueilli en 2012 par l’ambassade d’Equateur, à Londres, afin d’échapper à une extradition vers la Suède dans une affaire de viol et d’agression sexuelle, le fondateur de WikiLeaks a été par la suite minutieusement espionné par le gouvernement sud-américain.

D’après le média britannique, qui cite des documents du renseignement équatorien, “Quito a monté une opération d’un budget de 5 millions de dollars destinée dans un premier temps à protéger et à soutenir J. Assange, avant d’évoluer vers une surveillance systématique de ses faits et gestes (…) Pour mener à bien cet (objectif), le gouvernement équatorien a fait appel aux services d’une société de sécurité qui louait un appartement à proximité de l’ambassade, mais également à des agents sous couverture, et même à la police.”

L’Australien, âgé aujourd’hui de 46 ans, a ainsi fait l’objet de vidéos et de rapports très détaillés répertoriant “ses interactions avec le personnel de l’ambassade, son équipe juridique et d’autres visiteurs”. Plus stupéfiant, ses changements d’humeur ont aussi été décortiqués par ses hôtes.

Les USA en embuscade ?

Le Guardian va même plus loin et affirme que J. Assange est “lui-même parvenu à pénétrer le système informatique (du bâtiment) et à intercepter des communications officielles et personnelles”.

Néanmoins, ces informations doivent être interprétées avec délicatesse puisque WikiLeaks a rapidement démenti l’affaire via son compte Twitter.

Pour rappel, l’intéressé est au centre d’un vaste marasme judiciaire le liant à Washington. Ce dernier craint en effet d’être extradé puis jugé aux Etats-Unis en raison des révélations publiées en 2010 par WikiLeaks relatant de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

Sources : The Guardian et Le Point

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès... View Article

Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère... View Article

Scandale de surfacturation : le gouvernement d’IBK persiste et signe

Alors que le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), affrontera l’opposant Soumaïla Cissé, au second tour de l’élection présidentielle malienne,... View Article

Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme... View Article

  • Urgent

    Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

    Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive... View Article

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

  • personnalites

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

    Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

    La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme le Washington Post qui a... View Article

    Le cas de l’Afghane, Taibeh Abbasi, fait débat en Norvège

    Alors que l’Afghanistan brille toujours par son insécurité chronique, les civils ayant réussi à fuir la violence et à rejoindre un pays plus sûr sont... View Article