Fonds “vautours” : l’Argentine entrevoit le bout du tunnel

Publication: 19/04/2016

L’Argentine a fait un retour fracassant sur le marché des capitaux en lançant, lundi 18 avril, une opération d’endettement de grande ampleur destinée à indemniser les fonds vautours, propriétaires d’une grande partie de sa dette.

Les banques Deutsche Bank, HSBC, JP Morgan, Santander, BBVA, Citigroup et UBS ont été retenues à cette fin, rapporte La Tribune de Genève. Buenos Aires a proposé aux investisseurs des obligations dont l’échéance s’étale sur 3, 5, 10 et 30 ans.

Ce retour du géant sud-américain sur le marché de la dette s’apparente ainsi à un véritable succès a confié une source proche du dossier, précisant que « la demande avait atteint près de 70 milliards de dollars. »

Ce dernier a ajouté dans la foulée que « les taux d’intérêt de la nouvelle émission devraient se situer entre 6,75% et 8,60% selon la durée des titres »; un épilogue que le président de centre-droit, Mauricio Macri, a accueilli avec grand soulagement, arguant que la sortie du défaut de paiement allait permettre à son pays d’attirer de nouveaux investisseurs.

Et pour cause, il s’agit de la plus importante levée de fonds en Argentine depuis vingt ans, alors que cet Etat ne parvenait pas à solder un contentieux historique avec les fonds vautours spéculatifs, qui avaient dans leur majorité, toujours refusé de concéder une décote sur les titres qu’ils détiennent.

Pour rappel, ces fonds avaient racheté une grande partie de la dette argentine à 20 % de sa valeur lors de la crise économique qui frappa le pays au début des années 2000, tout en refusant par la suite de participer à la renégociation de cette dette.

Sources : TV5 Monde et la Tribune de Genève

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

  • Urgent

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

    Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à Moscou d’assurer l’indépendance de son... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article