Israël : un agent consulaire français accusé de trafic d’armes

Publication: 19/03/2018

Un jeune français travaillant au consulat de Jérusalem via un contrat de volontariat international (VIE) est accusé par la justice israélienne de trafic d’armes en Territoires palestiniens. L’intéressé aurait usé de ses privilèges diplomatiques pour faire passer des armes entre la bande Gaza et la Cisjordanie, au nez et à la barbe des contrôles frontaliers. Et cela, pour le compte de réseaux palestiniens.

L’information a été révélée hier par le Shin Beth, le Service de sécurité intérieur israélien :

“Ce sont environ 70 pistolets et deux fusils automatiques qui auraient été transférés au cours de cinq voyages (routiers)“, souligne le communiqué. “Romain Franck recevait les armes d’un Palestinien employé au Centre culturel français à Gaza, franchissait le poste frontière d’Erez, puis parcourait à travers le territoire israélien les quelques dizaines de kilomètres jusqu’en Cisjordanie. Là, il remettait les armes à un individu qui les revendait à des trafiquants.”

Paris dans l’embarras

Cette affaire a immédiatement mis en émoi le consulat français puisque ce genre de “fait divers” reste relativement rare pour être souligné. Il est en effet de mauvais ton pour un agent consulaire d’user de son étiquette diplomatique pour franchir les postes frontaliers à des fins criminelles. R. Franck aurait d’ailleurs agi avec pour seule ambition l’appât du gain et non une volonté purement politique, confirme Tel Aviv.

Ce dernier sera donc déféré ce lundi devant un tribunal israélien de la ville de Beer-Sheva (sud du pays), comme neuf autres personnes suspectées d’avoir joué un rôle dans ce dossier.

Source : Huffington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article