Les USA ne rassurent pas les Européens lors de la conférence sur la sécurité de Munich

Publication: 19/02/2017

Lors de la conférence sur la sécurité de Munich (17-19 février), le vice-président américain, Michael Pence, et le secrétaire à la Défense, James Mattis, ont brillé par leur langue de bois sur les dossiers sécuritaires culminants de la planète. Et cela, tout en remettant la pression sur les Européens sur le dossier du financement de l’OTAN.

Il n’est pas faux de dire que le gouvernement Trump n’a pris aucun risque lors de ce sommet très attendu par les Européens.

M. Pence et J.Mattis se sont en effet bornés à réaffirmer un soutien US assez ferme sur le dossier de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord et sur la volonté de Washington de contrecarrer les plans de Moscou dans le conflit ukrainien.

Ce qui ne sous-entend pas pour autant de facto que Vladimir Poutine ne pourra pas progresser au-delà en Europe de l’Est.

Parallèlement, les émissaires américains ont profité de cette occasion pour procéder à une piqûre de rappel, ferme également, sur la part de 2% du PIB que les membres de l’OTAN devront accorder au budget de défense de l’Organisation. Un plan concret avec des dates a ainsi été demandé aux Etats concernés :

La défense de l’Europe requiert votre engagement autant que le nôtre. Le moment est venu de faire plus”, ont-ils insisté d’une voix unanime.

Néanmoins, cette position outre-Atlantique sur ce dossier demeure pour le moins instable, tant la position de Donald Trump reste précaire, même au sein de sa formation politique.

Source : La Croix

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Économie ivoirienne : le FMI toujours optimiste

Les performances réalisées par la Côte d’Ivoire dans le cadre du programme appuyé par le FMI sont « solides », contrairement à... Voir l'article

Le pape disposé à se rendre en Corée du Nord

Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a récemment fait part au pape François du désir du leader du Nord, Kim Jong-un, d’attirer... Voir l'article

Vers la la fin des contrôles frontaliers à l’intérieur de l’espace Schengen ?

Le commissaire européen aux migrations, Dimitris Avramopoulos, a appelé les membres de l’UE à renoncer aux contrôles frontaliers à l’intérieur... Voir l'article

Japon : Uniqlo décuple l’automatisation de ses entrepôts

La société-mère de la marque nippone, Uniqlo, a officialisé vendredi 12 octobre un plan dantesque de modernisation de ses entrepôts au... Voir l'article

  • Urgent

    Économie ivoirienne : le FMI toujours optimiste

    Les performances réalisées par la Côte d’Ivoire dans le cadre du programme appuyé par le FMI sont « solides », contrairement à ce qu’affirme La Lettre du... Voir l'article

    Le pape disposé à se rendre en Corée du Nord

    Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a récemment fait part au pape François du désir du leader du Nord, Kim Jong-un, d’attirer le souverain pontife sur ses... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Benjamin Netanyahou tente de recoller les morceaux avec la Russie

    Ce n’est pas un secret, les relations entre Tel Aviv et Moscou sont loin d’être au beau fixe depuis le 17 septembre dernier et le... Voir l'article

    Emmanuel Macron bientôt récompensé pour son action en faveur du climat

    Le président Macron recevra mercredi 26 septembre à l’ONU les prix de “Champion de la terre” et “d’ambassadeur du climat”… Au grand dam des ONG.... Voir l'article

    Dénucléarisation : Kim Jong-un peu pressé de répondre aux attentes de Washington

    Alors que le sommet de Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un a abouti le 12 juin dernier sur un accord de dénucléarisation complète de... Voir l'article