Syrie : François Hollande évoque un risque de guerre entre Moscou et Ankara

Publication: 19/02/2016

Le président français, interviewé par Europe 1 vendredi 19 février, n’a pu cacher ses craintes sur l’état chaotique des relations diplomatiques entre la Russie et la Turquie. Ce dernier a souligné que l’implication militaire d’Ankara en Syrie pourrait engendrer un risque de guerre entre les deux nations.

« C’est pourquoi le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit en ce moment » a-t-il tempéré tout en ajoutant que « ce ne sera pas une guerre directe mais peut-être une guerre indirecte car il y a des avions qui bombardent les mêmes populations dans le nord de la Syrie. »

Le chef de l’exécutif hexagonal souhaite dès lors que l’ensemble des protagonistes trouvent une solution politique dans les plus brefs délais et a lancé en conséquence « un appel ferme et solennel pour que les négociations reprennent vite, que les bombardements cessent, et que l’aide humanitaire arrive. »

Ce dernier a ajouté dans la foulée que « les Turcs ne doivent pas s’engager là où ils n’ont pas à aller » tout en mettant la pression sur Moscou : « La Russie ne s’en sortira pas en soutenant unilatéralement Bachar el-Assad (…) Nous devons être tous ensemble pour mettre en oeuvre cette transition politique. » 

F.Hollande se veut donc catégorique sur ce dossier en envoyant une dernière pique à Vladimir Poutine : « Je ne peux pas accepter qu’en parallèle des négociations, on bombarde des populations civiles. »

Source : Europe 1

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

L’Arabie saoudite dénonce un sabotage sur deux de ses pétroliers en mer d’Oman

Deux pétroliers saoudiens ont subi d’importants dégâts dimanche 12 mai au large des Emirats arabes unis, confirme Riyad, qui appelle... Voir l'article

Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU,... Voir l'article

  • Urgent

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

    La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une faille de sécurité a en... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article