Emmanuel Macron officialise une aide de 5 Mds€ pour les jeunes pousses françaises

Publication: 18/09/2019

Le président français – qui était présent aujourd’hui au “France Digitale Day” – souhaite que la France atteigne le cap des 25 licornes en 2025, en l’occurrence des start-ups non cotées mais valorisées à plus d’un milliard d’euros. L’intéressé a officialisé en ce sens une aide de 5 milliards d’euros.

Selon 20 minutes, “l’exécutif a (en effet) sollicité ces derniers mois les investisseurs institutionnels pour qu’ils musclent leurs efforts dirigés vers les jeunes pousses en croissance, celles qui commencent à réussir et ont besoin d’investissements chiffrés en dizaines, voire en centaines de millions”.

“Si nous ne construisons pas des champions dans tous les nouveaux segments, le digital, l’intelligence artificielle, nos choix ne seront plus souverains et seront dictés par d’autres”, a ainsi rappelé le chef d’Etat avec fermeté.

Une ambition que le fondateur de Blablacar, Frédéric Mazzella, a également partagé la veille lors d’un passage remarqué  sur le plateau de BFM :

“On peut créer plein de petites sociétés de 5, 10 ou 30 personnes pendant des décennies. C’est pas cela qui va révolutionner ni le paysage technologique, ni le paysage de l’emploi. En fait, les sociétés qui créent vraiment beaucoup d’emplois aujourd’hui sont plutôt les scale-up. Pourquoi ? Parce qu’une scale-up, c’est une société qui a entre 50 et 250 personnes et qui, assez souvent, double d’effectif chaque année. En ce qui concerne les Etats-Unis, on a des statistiques qui montrent que plus d’un tiers des créations nettes d’emplois sont liées directement ou indirectement au digital. (Conclusion), ça veut dire qu’une bonne partie des emplois de demain sont liés au digital. Donc on a tout intérêt en tant que pays, à aller (dans cette direction)  pour justement pouvoir créer les emplois de demain.”

Objectif 2025 donc.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les chaines de production mises sous tension par la flambée du prix des matières premières

Les prix des matières premières connaissent une hausse exponentielle depuis le début de l’année 2021. Après une chute mondiale en... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article