Japon : l’Archipel adopte définitivement les nouvelles lois de Défense

Publication: 18/09/2015
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe

Le parti conservateur du Premier ministre Shinzo Abe le souhaitait ardemment, c’est désormais chose faite. Le Parlement a adopté les textes le 18 septembre au matin. Le Japon pourra désormais intervenir militairement hors du pays et ainsi renforcer la coalition internationale. Cette perspective était pourtant difficilement envisageable depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Une foule en colère a d’ailleurs vivement manifesté devant l’institution.

Pour le gouvernement local, il s’agit avant tout de renforcer « un environnement sécuritaire qui a fondamentalement changé autour du Japon et qui se doit de suivre l’évolution de l’équilibre des forces. » S.Abe a explicitement cité la Chine et la Corée du Nord comme des menaces potentielles. Ces mesures, en décalage total avec la constitution pacifiste du pays prônant le renoncement à la guerre, peinent toujours à convaincre une opinion publique de plus en plus contestataire sur le sujet.

La population redoute en effet que le Japon soit perçu comme un nouvel ennemi par les pays et organisations terroristes en guerre avec les Etats-Unis. Toutefois, le gouvernement ne semble pas prêt à renoncer. L’agence de presse chinoise, Xinhua, a précisé le mois dernier que les autorités nipponnes envisageaient sérieusement de participer à une opération de maintien de la paix de l’ONU au Sud-Soudan.

Source : La Croix et RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

L’UE est-elle allée trop loin en Erythrée ?

Alors que Bruxelles s’est engagé début février à soutenir un projet routier d’envergure en Erythrée, l’instance européenne pourrait laisser des... Voir l'article

Vers la création d’un tribunal international pour juger les crimes de l’EI ?

Une communauté d’experts internationaux milite pour la création d’une juridiction spéciale afin de pouvoir juger efficacement les membres de l’Etat... Voir l'article

  • Urgent

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

    Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

    Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son travail de sape contre le... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article