Japon : l’Archipel adopte définitivement les nouvelles lois de Défense

Publication: 18/09/2015
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe

Le parti conservateur du Premier ministre Shinzo Abe le souhaitait ardemment, c’est désormais chose faite. Le Parlement a adopté les textes le 18 septembre au matin. Le Japon pourra désormais intervenir militairement hors du pays et ainsi renforcer la coalition internationale. Cette perspective était pourtant difficilement envisageable depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Une foule en colère a d’ailleurs vivement manifesté devant l’institution.

Pour le gouvernement local, il s’agit avant tout de renforcer « un environnement sécuritaire qui a fondamentalement changé autour du Japon et qui se doit de suivre l’évolution de l’équilibre des forces. » S.Abe a explicitement cité la Chine et la Corée du Nord comme des menaces potentielles. Ces mesures, en décalage total avec la constitution pacifiste du pays prônant le renoncement à la guerre, peinent toujours à convaincre une opinion publique de plus en plus contestataire sur le sujet.

La population redoute en effet que le Japon soit perçu comme un nouvel ennemi par les pays et organisations terroristes en guerre avec les Etats-Unis. Toutefois, le gouvernement ne semble pas prêt à renoncer. L’agence de presse chinoise, Xinhua, a précisé le mois dernier que les autorités nipponnes envisageaient sérieusement de participer à une opération de maintien de la paix de l’ONU au Sud-Soudan.

Source : La Croix et RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article