Libye : le gouvernement sollicite l’aide militaire de ses partenaires arabes

Publication: 18/08/2015

Le gouvernement d’union nationale libyen, aujourd’hui reconnu par la communauté internationale, souhaite être activement soutenu par ses alliés arabes dans la lutte contre l’expansion de l’Etat islamique dans le pays. L’organisation terroriste a récemment pris le contrôle de la ville de Syrte sur la côte méditerranéenne.

Le ministre des Affaires étrangères, Mohammed al-Dairi, a lancé cet appel lors d’une réunion en urgence de la Ligue arabe au Caire : « Notre armée n’est pas en mesure de lutter contre l’Etat Islamique, faute de moyens viables. Ce dernier rajoute que « les terroristes cherchent à établir une base en Libye car la situation devient préoccupante pour eux en Irak et en Syrie en raison des frappes aériennes américaines. »

La Ligue arabe a donc exhorté les États-membres à soutenir la Libye séparément ou en groupement, comme ce fut le cas par exemple pour l’Égypte. Le Caire avait procédé à des frappes aériennes contre l’Etat Islamique après l’exécution de 21 otages égyptiens.

Les États-membres se réuniront prochainement pour discuter de la formation d’une force arabe commune afin d’intervenir dans les crises régionales et lutter contre le terrorisme.

Pour rappel, la Libye est soumise à un embargo des Nations unies sur les armes depuis 2011. En mars dernier, devant l’instabilité sur le territoire, l’ONU s’était dite néanmoins prête à examiner des demandes de dérogations de tout gouvernement.

Mais la situation politique libyenne est complexe. Le pays est en effet divisé entre un parlement élu et un gouvernement à l’Est, et une milice islamiste soutenue par le gouvernement basée dans la capitale, Tripoli.

Source : The New York Times

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Pétrole : le Qatar tourne le dos à l’Opep

Le Qatar a décidé de concentrer pleinement sur l’exploitation de sa filière gazière. Et quitte donc l’Opep dès l’année prochaine... Voir l'article

Turquie : la nouvelle ambassade US prendra place rue Malcom X

En vertu d’une promesse faite par le président turc, Recep Erdogan, aux filles de ce célèbre défenseur des droits civiques des... Voir l'article

Crimée : le rapport de force russo-ukrainien s’emballe

La capture de navires ukrainiens, dimanche, par les gardes-côtes russes au niveau du pont du détroit de Kertch – qui relie... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article