GB : David Cameron souhaite que Londres intensifie les frappes aériennes en Syrie

Publication: 18/07/2015

Le Secrétaire britannique à la Défense, Michael Fallon, a annoncé devant les députés que David Cameron allait solliciter auprès du Parlement une augmentation des frappes aériennes en Syrie.

« Le Parlement sera appelé à définir si l’activité militaire du Royaume en Syrie est suffisante » précise M.Fallon. Actuellement, l’aviation britannique organise des frappes régulières sur le sol irakien, mais son engagement en Syrie se limite uniquement à des missions de surveillance et de renseignement.

Pour le Secrétaire, il ne s’agit que d’une question de temps. David Cameron attend en effet l’élection d’un nouveau chef du Parti travailliste en septembre pour solliciter un nouveau vote permettant des frappes accrues contre l’Etat Islamique.

M.Fallon a également avoué que cinq pilotes britanniques s’étaient joints aux forces de la coalition lors de raids en Syrie. Une révélation qui a agité nombre de parlementaires, accusant le Gouvernement d’avoir outrepassé ses prérogatives. Pour rappel, le Parlement britannique avait rejeté, il y a deux ans, la demande du gouvernement Cameron d’une intervention militaire dans ce pays.

Le Secrétaire s’est défendu en évoquant « des pratiques habituelles d’échanges de personnels avec les armées alliées depuis la fin de la deuxième guerre mondiale ». Selon lui, « seule une poignée de pilotes britanniques est incorporée aux forces américaines et placée sous leurs chaînes de commandement. »

Le chef de l’exécutif, David Cameron, s’est également exprimé avec fermeté : « La lutte contre l’Etat Islamique doit également être intensifiée au sol. » Toutefois, il a immédiatement exclu l’hypothèse d’une intervention terrestre des forces armées britanniques, en précisant que « c’est aux soldats irakiens et syriens d’intervenir. »

Source : The Mirror

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article