Etat Islamique : les comptes de propagande piratés par Anonymous

Publication: 18/06/2016

Le groupe de hackers Anomymous a récemment déclaré avoir piraté des milliers de comptes faisant la publicité du groupe terroriste Etat Islamique sur les réseaux sociaux. Et cela d’une manière plutôt originale, puisque des images pornographiques ont pris place au sein des posts des utilisateurs concernés.

Le média belge Le Soir rapporte dans son édition du 17 juin qu’un jeune américain appartenant au mouvement activiste, plus connu sous le pseudo de “WauchulaGhost”, piraterait ainsi chaque mois jusqu’à 250 comptes de recruteurs et de combattants de Daesh.

Le pirate a d’ailleurs commenté les motivations qui animent Anonymous sur ce dossier lors d’une interview accordée à CNN Money : « À€ plusieurs reprises, on a eu l’idée de propager du porno à travers les comptes piratés de Daesh afin de les offenser. Bien que cela puisse aussi offenser de vrais musulmans, ce n’est pas notre but », souligne-t-il.

Avant d’ajouter que « si le monde commence à se réveiller et chacun fait ce qu’il peut, si on garde les combattants et les recruteurs de Daesh hors ligne, on obtiendra des résultats. »

Pour autant, bien qu’il révèle qu’une telle activité n’est pas sans risque : « J’ai reçu de nombreux messages commeje vais te tuer’, ce dernier relativise toutefois cette menace devenue de plus en plus latente : « C’est bien ! S’ils se concentrent sur moi, ils ne sont pas en mesure de faire autre chose. »

L’intéressé a également déclaré qu’il fallait parfois braver l’interdit pour obtenir des résultats probants dans une cause noble : « Si vous voulez du changement, vous devez faire ce changement. Même si cela signifie faire quelque chose d’illégal. »

La tuerie d’Orlando au sein d’une boite gay, intervenue le 11 juin dernier, a par exemple été l’occasion pour le groupe de glisser des drapeaux arc-en-ciel à l’intérieur des messages de l’EI; un moyen de rendre hommage aux cinquante victimes d’un djihadiste se revendiquant membre de Daesh.

Enfin si le journaliste a bien tenté de définir son profil en lui demandant s’il était un hacker sophistiqué, WauchulaGhost a répondu laconiquement en se décrivant simplement comme “monsieur tout le monde”.

Source : Le Soir

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article