Brésil : l’état de calamité publique décrété !

Publication: 18/06/2016

Alors que les Jeux olympiques 2016 approchent à grands pas (du 5 au 21 août), le Brésil fait face à des difficultés budgétaires très préoccupantes pouvant nuire à une organisation pérenne de l’événement. Le gouverneur par intérim de l’À‰tat régional de Rio a donc décrété “l’état de calamité publique” afin de prendre les mesures budgétaires qui s’imposent.

Francisco Dornelles a annoncé vendredi 27 juin que ce dispositif, indispensable au regard de la récession économique actuelle, ne transgresserait pas pour autant les lois fiscales brésiliennes. Une décision justifiée par “la chute des revenus provenant des impôts et du pétrole empêchant l’À‰tat de Rio de Janeiro d’honorer son entente concernant l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques”, souligne le communiqué.

Le gouverneur a indiqué dans la foulée que “la crise financière avait entraîné plusieurs difficultés dans la prestation des services publics essentiels“, ajoutant que ces éléments étaient susceptibles d’engendrer “un effondrement complet de la sécurité publique, des soins de santé, de l’éducation, de la mobilité urbaine, et de la gestion environnementale.”

Et pour cause, les exemples de dysfonctionnement des administrations publiques locales sont légion, rapporte le média canadien La Presse. Certains hôpitaux sont ainsi sous perfusion financière gouvernementale afin que les médecins puissent percevoir leur paie. La situation de plusieurs postes de police est également alarmante, tout comme celle des travailleurs publics et des retraités, également sujets à des retards importants dans la réception de leur salaire/pension.

F.Dornelles solliciterait en conséquence près de 900 millions de dollars en fonds d’urgence auprès du président brésilien par intérim, Michel Temer, laissent entendre les médias brésiliens. Toutefois, cette information n’a pas encore été officialisée.

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article