Dossier nord-coréen : le directeur de la CIA a rencontré Kim Jong-un

Publication: 18/04/2018

D’après une information relayée par de nombreux médias internationaux, le directeur de la CIA, Mike Pompeo, s’est rendu à Pyongyang durant le week-end de Pâques. Et cela, afin de poser les jalons d’une future rencontre entre dirigeants américains et nord-coréens.

Cette rencontre, qui n’avait initialement rien d’officielle, a été confirmée hier par Donald Trump en personne via son compte Twitter. Le président américain recevait pour l’occasion le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, dont le pays souffre d’une position particulièrement instable dans le dossier nord-coréen.

La rencontre s’est très bien passée et ils ont noué une bonne relation. Nous travaillons sur les détails du sommetLa dénucléarisation sera une chose importante pour le monde, mais aussi pour la Corée du Nord”, s’est ainsi félicité le locataire de la Maison Blanche.

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la rencontre entre Trump et Kim Jong-un trouverait donc de plus en plus de crédit après cette annonce loin d’être anodine. Pour autant, serait-elle le signe d’une main tendue de la part de Pyongyang sur la problématique de la dénucléarisation nationale ?

A ce stade, il est encore trop tôt pour l’affirmer, mais le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, avait bien insisté en février dernier sur le fait que Washington entamerait des négociations dans ce dossier dans le seul et unique cas où le régime nord-coréen envoyait des signes forts quant à sa volonté de remodeler son programme nucléaire.

Article connexe : 

Dossier coréen : nouveau sommet prévu fin avril entre Séoul et Pyongyang

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec... Voir l'article

L’UE révise l’indice de surveillance de la qualité de l’air

L’Agence européenne pour l’environnement a mis en place depuis le 1er janvier un nouveau mode de calcul de la qualité... Voir l'article

  • Urgent

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

    À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec les autres entités du groupe... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article

    Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

    Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales, russes, iraniennes, kurdes ou encore... Voir l'article